NOUVELLES

Israël: un an de prison avec sursis pour l'ex-premier ministre Ehoud Olmert

24/09/2012 05:35 EDT | Actualisé 24/11/2012 05:12 EST

JÉRUSALEM - L'ancien premier ministre israélien Ehoud Olmert a été condamné, lundi à Jérusalem, à un an de prison avec sursis et à une amende équivalant à près de 18 000 $ CAN, après avoir été reconnu coupable d'abus de confiance en juillet.

La justice reproche à Ehoud Olmert, 66 ans, d'avoir aidé les associés d'un ami à obtenir des contrats publics. L'ancien premier ministre a en revanche été innocenté des principales accusations de corruption qui pesaient contre lui et qui l'avaient forcé à démissionner en septembre 2008.

Ehoud Olmert a échappé à la prison ferme et n'a pas été condamné à des travaux d'intérêt général, et ce jugement ouvre donc la voie à son éventuel retour en politique. Il a désormais la possibilité de briguer un siège de député mais ne peut pas être nommé ministre, en attendant un autre procès pour corruption dans le cadre de plusieurs projets immobiliers.

M. Olmert, qui a toujours démenti toute malversation, était maire de Jérusalem avant de devenir premier ministre, en 2006. Il avait démissionné de son poste de chef de gouvernement en raison de sa mise en cause dans ces affaires.

PLUS:pc