ISLAMABAD - ISLAMABAD (Sipa) — Le gouvernement pakistanais a pris ses distances lundi avec le ministre qui propose une récompense de 100.000 dollars (77.000 euros) pour l'assassinat du réalisateur du film islamophobe "Innocence of Muslims" (L'Innocence des Musulmans).

Le ministre pakistanais des Affaires étrangères a déclaré lundi dans un communiqué que cette mise à prix reflétait seulement le point de vue d'un ministre mais en aucun cas la ligne politique officielle du gouvernement. L'intéressé n'a pas été limogé pour autant.

Vendredi, le ministre pakistanais des Chemins de fer, Ghulam Ahmed Bilour, a offert une récompense de 100.000 dollars sur ses propres deniers pour la mort du réalisateur du film islamophobe, tourné aux Etats-Unis et à l'origine de violentes manifestations au Pakistan, pays majoritairement musulman. Il a appelé les talibans et al-Qaïda à prendre part à ce qu'il a qualifié de "noble action".

Le ministre Ghulam Ahmed Bilour appartient au parti national Awami (ANP), un parti laïc et allié du gouvernement du président Asif Ali Zardari. "Nous sommes un parti laïc et nous considérons Al-Qaïda et les Talibans comme nos ennemis" a affirmé le porte-parole du parti, expliquant que le parti attendait des explications de la part du ministre.

Les manifestations l'appel d'organisations islamistes radicales pour protester contre le film islamophobe et les caricatures de Mahomet publiées en France la semaine dernière ont fait au moins 21 morts vendredi, portant le bilan total à au moins 51 morts dans le monde, dont l'ambassadeur des Etats-Unis en Libye, depuis le 11 septembre.