NOUVELLES

Héroux-Devtek obtient un contrat d'entretien pour des hélicoptères de Boeing

24/09/2012 10:24 EDT | Actualisé 24/11/2012 05:12 EST

LONGUEUIL, Qc - La compagnie longueuilloise Héroux-Devtek (TSX:HRX) a annoncé lundi avoir reçu du fabricant d'avions Boeing une licence pour effectuer pendant cinq ans l'entretien sur les trains d'atterrissage d'hélicoptères H-47 Chinook dans près d'une dizaine de pays.

Les deux parties n'ont indiqué ni la valeur de l'entente, ni le nom des pays en question.

L'entreprise québécoise, qui dit avoir livré son premier train d'atterrissage d'hélicoptère H-47 à Boeing, construira, assemblera, mettra à l'essai et livrera ces pièces à l'extérieur des États-Unis.

La licence permet au troisième plus important fabricant mondial de trains d'atterrissage de fabriquer des pièces de rechange, de réparer et d'entretenir les trains d'atterrissage de l'ensemble des variantes de l'appareil Chinook.

Le H-47F Chinook est un hélicoptère de transport lourd qui permet de déplacer des troupes, de l'artillerie, des munitions, du carburant, de l'eau, des fournitures et de l'équipement sur le champ de bataille. Dans le cadre de ses capacités secondaires, il peut servir à mener des évacuations médicales, aider aux efforts de sauvetage dans le cadre de catastrophes naturelles ou pour retrouver des personnes disparues, ou encore combattre des incendies, collaborer à de la construction lourde ou déployer des ressources civiles.

Ce type d'engin est utilisé par l'armée américaine depuis 1962. Le Chinook est utilisé ou a été sélectionné par près de 20 forces armées à travers le monde, incluant le Canada.

Au dire de Héroux-Devtek, cette licence répond aux normes imposées par la Politique des retombées industrielles et régionales, qui oblige des entreprises telles que Boeing à investir au Canada après avoir remporté des contrats en matière de défense auprès d'Ottawa.

L'action d'Héroux-Devtek a laissé lundi 29 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 13,31 $.

PLUS:pc