NOUVELLES

Frappe sur Alep: 3 enfants d'une même famille tués, immeubles aplatis (ONG)

24/09/2012 04:17 EDT | Actualisé 23/11/2012 05:12 EST

Cinq personnes dont trois enfants d'une même famille ont péri lundi dans un raid aérien de l'armée syrienne sur un quartier d'Alep qui a détruit au moins deux immeubles, selon une ONG syrienne.

"Cinq personnes, dont trois enfants d'une même famille, ont été tuées ce matin dans le bombardement aérien du quartier de Maadi, dans la vieille ville d'Alep (nord)", a indiqué Rami Abdel Rahmane, président de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Il y a encore des personnes sous les décombres", a-t-il précisé, faisant état de nombreux blessés.

Le bombardement a visé deux immeubles dans ce quartier situé à 600 mètres de la citadelle d'Alep, dans le centre historique de la métropole où sont retranchés de nombreux rebelles.

Une vidéo postée sur YouTube à Alep montre les ruines d'un immeuble complètement aplati, les militants affirmant que des "familles entières" y résidaient. Plusieurs personnes tentaient de dégager d'éventuelles victimes des décombres.

L'AFP n'est pas en mesure de vérifier ces faits et cette vidéo de manière indépendante en raison des fortes restrictions au déplacement des médias étrangers imposées par les autorités.

Une bataille acharnée se déroule depuis plus de deux mois à Alep entre soldats et rebelles pour le contrôle de cette deuxième ville du pays en proie à la guerre civile.

Avant l'aube, des combats ont éclaté dans plusieurs quartiers de la métropole, a constaté un correspondant de l'AFP; un échange de tirs de mitrailleuse a eu lieu notamment entre Boustane al-Kasr dans le sud-est, contrôlé par les rebelles, et Ismaïliya, plus au nord, sous contrôle du régime.

L'OSDH a également rapporté des bombardements à l'artillerie dans la province d'Alep comme à Marea et Tall Rifaat.

Ailleurs dans le pays, une enfant de cinq ans a été tué par des tirs des forces régulières à Daël dans la province de Deraa (sud) tandis qu'à Damas, une femme a été abattue par un tireur embusqué dans le quartier de Jobar (nord-est). Des combats nocturnes ont eu lieu à Qabou dans le nord-est de la capitale.

Dans l'est, de violents combats avaient lieu dans des quartiers de la ville de Deir Ezzor (est) que les rebelles tentent de contrôler, ainsi que dans la province de Raqa (nord-est).

ram/tp

PLUS:afp