NOUVELLES

Espagne - Rayo: la thèse du sabotage semble se confirmer (préfecture)

24/09/2012 07:46 EDT | Actualisé 24/11/2012 05:12 EST

La thèse du sabotage dimanche dans le stade du Rayo Vallecano qui a provoqué le report du match de Championnat d'Espagne entre le Rayo et le Real Madrid à lundi, semble se confirmer, a indiqué lundi la déléguée du gouvernement à Madrid, Cristina Cifuentes.

"La police scientifique a fait une première inspection dimanche soir dans un endroit très dangereux du stade et ce matin, elle était à nouveau sur les lieux. Il semble que se confirme ce que nous pensions: qu'il s'agit d'un acte de sabotage", a déclaré la déléguée du gouvernement, équivalente de préfet de région, à la radio espagnole ABC Punto Radio.

Dimanche, une panne de projecteurs attribuée par le président du club du Rayo, Raul Martin Presa, à un acte de vandalisme, avait provoqué le retard puis le report de la rencontre lundi à 19h45 (17h45 GMT).

Cristina Cifuentes a qualifié le probable acte de sabotage de "détestable" et réclamé "que les responsables soient trouvés et sanctionnés".

La police scientifique s'est à nouveau présentée lundi matin au stade du Rayo Vallecano pour prélever de possibles empreintes digitales et récupérer les bandes des caméras de surveillance du stade, prenant aussi des photos des projecteurs du stade.

De son côté, le vice-président de la Ligue de football professionnelle Javier Tebas a déclaré lundi matin à Radio Marca que les dégâts perpétrés dans le circuit électrique du stade devraient être réglés dans la journée de lundi.

"Normalement, cela devrait pouvoir être réglé aujourd'hui (lundi), mais si la rencontre ne peut se dérouler lundi soir, le Rayo ne peut nullement être tenu responsable de ce qui s'est passé. Comme il s'agit d'un sabotage, si la rencontre ne peut se dérouler aujourd'hui, le Rayo ne perdrait pas le match sur tapis vert".

Après le départ de la police scientifique, des électriciens se sont présentés au stade pour tenter de réparer l'installation électrique avant le nouveau rendez-vous fixé lundi soir.

cle/eb

PLUS:afp