NOUVELLES

Bélarus: les élections ne peuvent pas être considérées comme libres (USA)

24/09/2012 05:28 EDT | Actualisé 24/11/2012 05:12 EST

Les Etats-Unis ont estimé lundi que les élections législatives tenues la veille au Bélarus ne pouvaient pas être considérées comme libres et justes, selon un communiqué du département d'Etat.

"Les élections parlementaires du 23 septembre au Bélarus ne répondent pas aux critères internationaux et leur conduite ne peut pas être considérée comme libre ou juste", a souligné la porte-parole de la diplomatie américaine, Victoria Nuland.

Mme Nuland a rappelé que dans son évaluation préliminaire, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) avait averti que le scrutin "n'était pas à la hauteur depuis le départ", citant des choix limités pour les électeurs, le manque d'impartialité de la part de la commission électorale ou l'absence de procédure adéquate de décompte des voix.

"Les Etats-Unis appellent les autorités à prendre les mesures nécessaires pour respecter les engagements internationaux du Bélarus à tenir des élections démocratiques et à promouvoir le respect des droits de l'homme", a poursuivi Mme Nuland dans le communiqué.

"Cela inclut la libération et la réhabilitation de tous les prisonniers politiques", a ajouté la porte-parole, et cela "reste un élément central pour améliorer les relations bilatérales avec les Etats-Unis".

Les législatives de dimanche au Bélarus, boycottées par l'opposition, ont vu 109 sièges sur 110 pourvus dès le premier tour, avec une participation de plus de 74%, selon la commission électorale. Trois membres du Parti communiste et un du Parti agraire font partie des élus, mais tous ont fait allégeance au président Alexandre Loukachenko, en fonction depuis 1994.

bur-sam/lor

PLUS:afp