NOUVELLES

Un vétérinaire euthanasie une chatte par erreur

23/09/2012 08:04 EDT | Actualisé 23/11/2012 05:12 EST

GARDNER, États-Unis - Une femme du Massachusetts a eu la mauvaise surprise de découvrir que la chatte qu'elle avait confiée à un vétérinaire pour un traitement contre les puces avait été euthanasiée par erreur.

En entrevue avec le journal Telegram & Gazette, Colleen Conlon a attribué la mort de Lady, âgée de huit ans, à la négligence du vétérinaire Muhammad Malik. L'avocat de ce dernier, Michael Sheridan, a toutefois déclaré qu'il fallait attendre d'avoir tous les faits en main avant de juger l'affaire.

Le fils de Mme Conlon, Jesse, a emmené Lady au Broadway Animal Hospital la semaine dernière et, sans le savoir, a autorisé la clinique à procéder à l'euthanasie de la chatte après que le personnel, selon lui, se soit trompé de formulaire.

Le jeune homme de 24 ans a découvert la méprise lorsqu'il est retourné à la clinique avec un deuxième chat et que le vétérinaire lui a demandé s'il voulait récupérer le corps de Lady.

Colleen Conlon a affirmé que son fils avait d'abord cru à une blague cruelle. Il a ensuite quitté les lieux sans laisser l'autre félin. La dame a révélé qu'elle avait déposé une plainte auprès du bureau du procureur général de l'État et prévoyait discuter avec les autorités responsables des permis d'exercice pour les vétérinaires.

La chatte avait été donnée en cadeau à Mme Conlon par sa fille un an avant que cette dernière ne décède dans un accident de voiture en 2010.

De son côté, Me Sheridan a assuré que M. Malik était un vétérinaire respecté qui avait sauvé la vie de bien des animaux durant ses 30 années de pratique.

L'avocat a refusé de commenter la probation d'un an imposée à Muhammad Malik il y a sept ans pour avoir omis de respecter les normes en soignant la patte d'un chien en 2002. Le vétérinaire s'est aussi fait ordonner de suivre 25 heures de formation en radiologie et en orthopédie.

PLUS:pc