NOUVELLES

Un groupe jihadiste revendique l'attaque à la frontière Egypte-Israël

23/09/2012 03:28 EDT | Actualisé 22/11/2012 05:12 EST

Le groupuscule jihadiste Ansar Jerusalem a revendiqué l'attaque vendredi à la frontière égypto-israélienne qui a coûté la vie à un soldat israélien et à trois assaillants, affirmant l'avoir menée pour protester contre le film américain islamophobe.

Dans un communiqué, le groupe écrit avoir mené "une opération disciplinaire contre ceux qui ont osé s'en prendre au prophète", en référence au film "Innocence of Muslims", produit aux Etats-Unis avec l'aide, selon Ansar Jerusalem, "des juifs".

"Comme la défense de l'honneur du prophète est l'un de nos devoirs (...), vos frères d'Ansar Jerusalem ont pris les armes avec la détermination de corriger les juifs pour leur acte haineux", ajoute-t-il dans son communiqué cité dimanche par le centre américain SITE de surveillance de sites islamistes.

Il affirme que huit soldats israéliens ont péri dans l'opération, préparée à l'origine pour venger l'un de ses membres tué en août dans une attaque anti-israélienne.

Trois hommes, lourdement armés et infiltrés en Israël à partir du Sinaï égyptien ont été tués, ainsi qu'un soldat israélien, au cours d'un accrochage vendredi dans un secteur du sud d'Israël, selon l'armée israélienne.

Ansar Jerusalem ("Les Partisans de Jérusalem") avait déjà revendiqué le tir à la mi-août de deux roquettes en direction de la station balnéaire israélienne d'Eilat, près de la frontière égyptienne.

bur/tm/cco

PLUS:afp