NOUVELLES

Seahawks de Seattle: Matt Flynn se prépare toujours comme s'il allait jouer

23/09/2012 03:51 EDT | Actualisé 23/11/2012 05:12 EST

SEATTLE - Matt Flynn s'est joint aux Seahawks pour être le quart partant, notamment quand le club accueillerait Green Bay, son ancienne équipe, dans la troisième semaine de la saison.

Flynn a toutefois peu de chances de jouer contre les Packers, lundi, à moins d'une blessure ou d'une contre-performance de la recrue qui a obtenu le poste, Russell Wilson.

«Ce n'est pas moi qui prend les décisions, a dit Flynn. Je ne peux pas tout contrôler, mais je suis fier de la façon dont j'ai joué et de comment je me suis comporté. Je tente simplement de rendre l'équipe meilleure et de m'améliorer moi-même.»

Flynn a signé avec Seattle comme joueur autonome, voyant qu'il n'aurait jamais la chance d'être le partant à Green Bay, avec Aaron Rodgers dans le décor. L'entraîneur des Seahawks, Pete Carroll, a toutefois choisi Wilson comme partant, après que le choix de troisième tour ait brillé lors des matches préparatoires.

«Je me prépare toujours comme si on allait avoir besoin de moi, a dit Flynn. Je vais toujours avoir cette mentalité-là. Je reste confiant.»

Les Packers n'ont eu que de brefs aperçus de Flynn en quatre ans comme réserviste de Rodgers. Le Texan a augmenté sa valeur en obtenant 480 verges par la passe dont six touchés contre Detroit, l'an dernier, lors du dernier match de la saison régulière. Les 10 M $ pour trois ans versés par Seattle ne lui garantissaient toutefois pas d'être le partant.

Lundi, Wilson devra notamment se méfier de Clay Matthews, qui domine la NFL avec six sacs.

«Clay est vraiment exceptionnel au niveau des efforts qu'il va déployer pour faire un jeu, a dit Carroll. Il va se faufiler quelque part ou bien tourner d'un côté ou de l'autre, parfois au tout dernier moment. Il joue avec une intensité peu commune.»

Contrer Matthews sera crucial pour les Seahawks. Wilson s'est retrouvé au sol trop souvent dans le premier match, contre l'Arizona. Il a eu plus de protection la semaine suivante contre Dallas, bénéficiant aussi des 122 verges au sol de Marshawn Lynch.

PLUS:pc