NOUVELLES

Russie - Fronde de stars russes au Zenit après l'arrivée du Brésilien Hulk

23/09/2012 10:03 EDT | Actualisé 23/11/2012 05:12 EST

La venue de l'attaquant brésilien Hulk recruté à prix d'or par le Zenit Saint-Pétersbourg a déclenché une fronde au sein du club champion de Russie de football en titre, certaines stars russes refusant de s'entraîner et de jouer samedi, selon la presse russe.

"C'est vrai qu'il y a de la nervosité dans l'équipe", a reconnu samedi soir l'entraîneur Luciano Spalletti, qui a enregistré deux défaites et un match nul depuis l'arrivée du Brésilien.

"Certains joueurs pensent que faire des remous est une bonne solution pour le club en ce moment, a-t-il ajouté. Ils doivent comprendre que cette manière de voir n'est pas juste", a ajouté Spalletti.

En l'espace d'une journée, le club du géant gazier Gazprom avait annoncé le 3 septembre s'être offert Hulk du FC Porto et le milieu belge du Benfica Lisbonne Axel Witsel pour un montant total qui pourrait approcher les 100 millions d'euros, les salaires des nouveaux venus atteignant respectivement 6,5 millions et 3 millions d'euros par an, selon des médias russes.

Ces sommes ont apparemment rebuté le buteur du Zenit Alexander Kerzhakov et le milieu de terrain Igor Denisov qui ne se sont pas entraînés cette semaine et ont demandé, selon les médias locaux, à ne pas jouer ce week-end. Reçus par Spalletti, ils ont en retour été rétrogadés dans l'équipe de jeunes.

Selon la presse russe, Kerzhakov et Denisov sont soutenus par d'influents coéquipiers comme le gardien Vyaceslav Malafeyev, et les milieux de terrain Vladimir Bystrov et Alexander Anyukov, qui ont tous au moins une trentaine de sélection en équipe de Russie.

Pour sa part, Hulk a inscrit samedi son premier sous les couleurs du Zenit contre Samara (2-2) lors de la 9e journée de championnat à l'issue de laquelle le club de Saint-Pétersbourg pointe à la quatrième place du classemment, à quatre longueurs du leader, le CSKA Moscou.

bfi/jmt

PLUS:afp