NOUVELLES

Nouvelle mobilisation du Hezbollah contre le film anti-islam

23/09/2012 10:49 EDT | Actualisé 23/11/2012 05:12 EST

Des milliers de partisans du puissant mouvement armé Hezbollah ont manifesté dimanche à Hermel dans l'est du Liban pour dénoncer un film islamophobe réalisé aux Etats-Unis, qui a provoqué des manifestations de colère parfois meurtrières dans le monde musulman.

Il s'agit de la dernière des cinq manifestations organisées cette semaine par le parti chiite à l'appel de son chef Hassan Nasrallah, bête noire d'Israël.

"Mort à l'Amérique, Israël, ennemi des musulmans!", ont scandé des hommes, des femmes en tchador et des enfants en agitant des drapeaux jaunes du Hezbollah.

D'autres rassemblements avaient déjà réuni des milliers de personnes depuis lundi dans plusieurs villes du Liban contre le film dénigrant l'islam et contre les caricatures du prophète Mahomet publiées par un hebdomadaire satirique français.

Certains imams ont appelé au meurtre contre quiconque insulte le prophète.

Le 16 septembre, Hassan Nasrallah avait appelé ses partisans à "montrer au monde entier leur colère" contre le film, en organisant des manifestations dans le pays. Le lendemain, il avait fait une rare apparition en public, s'en prenant aux Etats-Unis devant des dizaines de milliers de partisans.

Le 14 septembre, un manifestant avait été tué à Tripoli, la grande ville du nord du Liban, dans des affrontements entre les forces de sécurité et des islamistes sunnites qui avaient incendié un établissement d'une chaîne de fast-food américaine pour protester contre le film.

A Beyrouth, une manifestation organisée vendredi à l'initiative d'un fondamentaliste sunnite, Ahmed al-Assir, a aussi été l'occasion d'exprimer un soutien à la rébellion syrienne, qui combat les troupes du régime du président Bachar al-Assad.

bur-ram/fc

PLUS:afp