NOUVELLES

Libye: une milice délogée par l'armée à Tripoli

23/09/2012 06:23 EDT | Actualisé 23/11/2012 05:12 EST

Une force de l'armée libyenne a pris d'assaut dimanche le quartier général d'une milice qui occupait une installation militaire sur la route de l'aéroport de Tripoli, a annoncé l'armée .

Selon un journaliste de l'AFP, des tirs nourris ont été entendus sur ce site durant une trentaine de secondes dans la matinée.

Le chef d'état-major a annoncé sur sa page Facebook l'arrestation des membres de la milice et la confiscation de leurs armes, sans faire état de victimes.

L'armée a fixé samedi soir un ultimatum de 48 heures aux milices et groupes armés pour évacuer les bâtiments publics et les propriétés des membres de l'ancien régime dans la capitale et ses environs.

"La force nationale mobile qui dépend du chef d'état-major (...) demande à tous les individus, groupes et formations armés qui occupent des casernes de l'armée, des bâtiments publics ou des propriétés des membres de l'ancien régime ou de leurs enfants à Tripoli ou dans les villes environnantes, d'évacuer ces sites dans un délai de 48 heures", a indiqué l'armée dans un communiqué.

Elle a précisé qu'elle ferait "usage de la force si ces ordres ne sont pas suivis", selon le texte publié par l'agence officielle Lana.

Le président de l'Assemblée nationale libyenne, Mohamed al-Megaryef a annoncé par ailleurs samedi soir "la dissolution de toutes les brigades et formations armées qui ne sont pas sous la légitimité de l'Etat".

Après la chute du régime de Mouammar Kadhafi, des centaines d'ex-rebelles ont occupé des installations stratégiques militaires et civiles de l'Etat, ainsi que des propriétés des partisans et dirigeants de l'ancien régime.

Le nouveau pouvoir n'est pas parvenu à désarmer ces groupes d'ex-rebelles bien que plusieurs d'entre eux aient intégré les ministères de la Défense et de l'Intérieur.

ila/cco

PLUS:afp