NOUVELLES

Italie - 4e journée: L'AC Milan s'enfonce dans la crise

23/09/2012 11:01 EDT | Actualisé 23/11/2012 05:12 EST

La défaite de l'AC Milan sur le terrain de l'Udinese (2-1), dimanche, lors de la 4e journée de Serie A, a plongé le club dans la crise et assombrit un peu plus l'avenir sur le banc des Rossoneri de Massmiliano Allegri.

Signe de la nervosité ambiante, l'AC Milan a terminé le match à neuf, après les expulsions de Zapata, puis de Boateng, en deuxième période.

Le Suédois Mathias Ranégie a ouvert le score de la tête pour l'Udinese suite à un coup-franc à la 40e minute. Pour inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs, Ranégie a été bien aidé par la bourde d'Abbiati: le gardien milanais a complètement raté sa sortie, télescopant son défenseur central Philippe Mexès.

L'AC Milan, qui avait gâché trois occasions nettes dans les dix premières minutes, pouvait s'en vouloir, mais El Shaarawy égalisait à la 54e minute, d'une puissante frappe déclenchée aux 25 mètres suite à une remise de Pazzini.

Zapata, à la 66e minute, commettait une faute dans sa surface de réparation sur Benatia. Le Milanais récoltait son deuxième carton jaune, tandis que l'arbitre désignait le point de pénalty. Di Natale transformait: 2-1.

L'expulsion de Boateng, suite à un second carton jaune sévère à la 83e minute, mettait fin à tout suspens. Réduits à neuf, les Milanais, impuissants, ont subi dans les dernières minutes, malgré une dernière incursion dans la surface de Bojan dans le temps additionnel.

L'avenir de "Max" Allegri sur le banc de touche milanais semble plus incertain que jamais.

ldc/jr

PLUS:afp