NOUVELLES

Espagne - Un "sabotage" provoque le report de Rayo Vallecano-Real Madrid

23/09/2012 05:50 EDT | Actualisé 23/11/2012 05:12 EST

La 5e journée du championnat d'Espagne a été marquée par le report à lundi (17h45 GMT) du match Rayo Vallecano-Real Madrid, prévu dimanche à 19h30 GMT, en raison d'une panne de projecteurs dans le stade du Rayo Vallecano provoquée par un "sabotage", selon le club hôte de la rencontre.

En raison de cette panne de projecteurs, le Real Madrid devra donc patienter pour savoir s'il revient à 8 points de son grand rival, le FC Barcelone, ou s'il reste à 11 points des Blaugrana, vainqueurs samedi de leur match à domicile contre Grenade (2-0).

Selon le président du Rayo Vallecano, Raul Martin Presa, cette panne de projecteurs aurait été provoquée par un acte de vandalisme. "Des vandales ont coupé les câbles", a-t-il indiqué au micro de Canal+ Espagne.

Après ce coup de théâtre, les deux clubs ont fini par se mettre d'accord sur la nouvelle date et le nouvel horaire du match.

Le Real Madrid avait d'abord proposé, par la voix de son entraîneur José Mourinho, l'horaire de 15h00 GMT, ce qui aurait permis de profiter de la lumière du jour.

Mais cette option n'enthousiasmait pas l'entraîneur du Rayo, Paco Jemez, qui souhaitait qu'un maximum de supporteurs puissent apporter leur soutien à son équipe.

"Il y a un accord pour que le match Rayo Vallecano-Real Madrid se joue à 19h45 (17h45 GMT)", a annoncé tardivement dimanche le vice-président de la Ligue de football professionnel espagnol Javier Tebas au micro de Marca TV.

Le dirigeant de la LFP a précisé que cet horaire permettrait à la dernière rencontre de la 5e journée de Liga entre le Deportivo La Corogne et le FC Séville de se dérouler ensuite comme prévu lundi à 21h30 (19h30 GMT).

Une partie des supporteurs du Rayo avait exprimé sa colère cette semaine en raison de la décision prise par le club de faire payer l'entrée du match aux abonnés, sans qu'on puisse affirmer pour l'instant si le "sabotage" est lié à cette grogne. "Nous ne savons rien. C'est à la police d'enquêter", a expliqué M. Martin Presa.

Dans les autres matches de la journée, Majorque s'est imposé à domicile (2-0) face à Valence, les hommes de Caparros se portant ainsi provisoirement à la 2e place au classement, ex-aequo avec Malaga qui a dû partager les points (0-0) sur la pelouse de l'Athletic Bilbao.

Pour Majorque, un but au début de chaque période, l'un de Victor Casadesus, l'autre d'Arizmendi aura suffi pour l'emporter face à des Valenciens qui ne trouvent pas décidément pas leurs marques en ce début de saison (14e).

Après une semaine commencée triomphalement par un beau succès (3-0) contre le Zenit Saint-Pétersbourg pour le premier match de C1 de son histoire, Malaga aura lui un peu payé cette débauche d'énergie, ne pouvant faire mieux qu'un match nul sur le terrain de l'Athletic Bilbao.

L'Atletico Madrid, lui, poursuit sur sa lancée d'un début de saison entamé sur les chapeaux de roue.

Dimanche, les "Colchoneros" ont pris le meilleur (2-1) sur le promu Valladolid grâce à des buts de Godin et de Falcao sur penalty. Les Madrilènes comptent par ailleurs un match en moins.

Enfin, Levante a su renverser la vapeur face à la Real Sociedad (2-1), alors que les Basques menaient au score. Barkero sur penalty et la recrue Martins ont traduit au tableau d'affichage le beau sursaut des Granotas en deuxième période.

cle/el

PLUS:afp