NOUVELLES

Deux détenus palestiniens mettent fin à leur grève de la faim prolongée

23/09/2012 12:28 EDT | Actualisé 23/11/2012 05:12 EST

Deux prisonniers palestiniens en grève de la faim depuis plusieurs mois en Israël ont mis fin à leur mouvement à la suite de négociations qui devraient permettre leur libération, a annoncé dimanche le Club des prisonniers palestiniens à Ramallah.

"Hassan Safadi et Samer Barq ont suspendu leur grève de la faim", a déclaré à l'AFP Amani Sarahna, porte-parole de cette association de prisonniers.

"Safadi sera libéré le 29 octobre, sa période de détention expirant à cette date. Barq sera maintenu en détention dans l'attente d'un accord entre Israéliens et Egyptiens sur son transfert (en Egypte). A défaut, il reprendra sa grève", a précisé la porte-parole.

La porte-parole de l'administration pénitentiaire israélienne, Sivan Weizman, a confirmé que les deux prisonniers avaient cessé leur grève de la faim, ajoutant qu'ils devaient toutefois rester sous contrôle médical.

Selon Amnesty International, Hassan Safadi et Samer Barq refusaient de s'alimenter respectivement depuis le 22 mai et 21 juin derniers pour protester contre leur maintien en détention administrative par Israël.

Cette disposition, héritée du mandat britannique, prévoit qu'un tribunal militaire peut ordonner la mise en détention sans inculpation ni procès pour une période de six mois, renouvelable indéfiniment.

Deux autres grévistes de la faim de longue durée, Ayman Sharawneh et Samer Assawi, poursuivent en revanche leur mouvement.

Au printemps, 1.600 à 2.000 détenus palestiniens d'Israël, dont Hassan Safadi, avaient participé à un vaste mouvement de grève de la faim, qui avait été lancé en avril et s'était conclu par un accord le 14 mai avec l'administration pénitentiaire israélienne.

L'une des principales revendications était la libération des détenus en détention administrative à l'issue de leur peine en cours, à moins que des charges ne soient formulées.

he-sah-hj/agr/fc

PLUS:afp