NOUVELLES

Bahreïn: 39 personnes jugées en octobre pour une attaque contre la police

23/09/2012 12:06 EDT | Actualisé 23/11/2012 05:12 EST

La justice bahreïnie va juger en octobre 39 personnes, dont 18 par contumace, accusées d'avoir mené une attaque à la bombe qui avait blessé quatre policiers dans un village chiite de l'archipel, a rapporté l'agence bahreïnie BNA.

"Le parquet a clos l'enquête concernant la double attaque à la bombe qui a blessé en avril quatre policiers, dont deux grièvement, dans le village de Diraz", a indiqué l'adjoint du procureur général, Ibrahim al-Kawari, cité par BNA.

Le procès des 39 accusés, poursuivis en particulier pour "crime terroriste", doit s'ouvrir le 11 octobre devant la Cour criminelle, selon BNA.

Bahreïn est secoué depuis février 2011 par un mouvement de contestation animé par des chiites, majoritaires dans la population, qui réclament une monarchie constitutionnelle dans ce pays dirigé par une dynastie sunnite.

Selon la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH), 80 personnes ont trouvé la mort depuis le début de la révolte.

Le ministère bahreïni de l'Intérieur a affirmé pour sa part que 700 personnes avaient été blessées, parmi lesquelles des officiers de police.

La cour d'appel de Bahreïn a confirmé début septembre de lourdes peines pour 13 opposants ayant joué un rôle de premier plan dans le soulèvement de 2011. Sept d'entre eux, dont le militant des droits de l'Homme Abdel Hadi al-Khawaja, ont été condamnés à la réclusion à perpétuité.

bur/lyn/hj/fc

PLUS:afp