Huffpost Canada Quebec qc

Les Alouettes maltraitent les Argonauts dans une victoire de 31-10

Publication: Mis à jour:
ALOUETTES
PC

MONTRÉAL - Toute la semaine, les Alouettes se sont fait parler de l'importance du match de dimanche contre les Argonauts de Toronto. Les Montréalais ont bien compris le message. Les troupiers de Marc Trestman ont livré une superbe performance dans toutes les phases de jeu pour déclasser les Argos 31-10 devant 23 209 spectateurs au stade Percival-Molson.

Que ce soit à l'attaque, en défense ou sur les unités spéciales — qui ont établi une marque d'équipe —, les Alouettes (8-4) ont dominé les Argos (6-6), qui ont cependant dû négocier avec la perte de leur quart partant Ricky Ray dès la première période, après qu'il se soit blessé au genou après être entré en collision avec un de ses joueurs de ligne. Appelé en renfort, Jarious Jackson a connu un match difficile et n'a pas pu pallier à cette perte.

Victor Anderson et Trent Guy ont marqué les touchés des vainqueurs, deux chacun. Sean Whyte a ajouté un placement de 12 verges.

La troupe de Trestman a rapidement donné le ton au match. Comme ils en ont pris l'habitude, les Alouettes ont marqué dès leur première possession quand Anthony Calvillo (15 en 29, 315 verges, deux touchés et deux interceptions) a rejoint Anderson, qui a habilement évité un plaqué pour franchir les 40 verges le séparant de la zone des buts pour un majeur. C'est le quatrième match d'affilée que les Montréalais réussissent l'exploit, la cinquième fois au cours des six derniers.

«J'aimerais qu'on soit aussi constants dans les deuxième, troisième et quatrième quarts, a indiqué Trestman. Mais je suis très reconnaissant qu'on obtienne rapidement des points, il n'y pas de doute là-dessus!»

La défensive a aussi bien amorcé la rencontre. Pour un septième match consécutif, les Alouettes ont empêché l'adversaire de marquer. Sur la séquence suivante, Whyte a réussi un placement de 12 verges et les Alouettes menaient déjà 10-0 après un peu plus de 10 minutes de jeu.

Les Alouettes n'accorderont d'ailleurs pas de touché du match aux visiteurs, un exploit rarissime dans la Ligue canadienne.

«Ce que j'ai apprécié le plus, c'est de voir notre défensive et nos unités spéciales élever leur jeu d'un cran dans un match aussi crucial, a indiqué le maraudeur Marc-Olivier Brouillette. (De ne pas accorder de touché) dans la Ligue canadienne, c'est tout un défi. En ajoutant le fait que nous l'avons réussi dans un match aussi important pour nous pour le classement d'ans l'Est, ça rend cet exploit enxore plus savoureux.»

Les Alouettes ne céderont que deux placements en première demie et ils ont retraité au vestiaire forts d'une avance de 17-6, après que Guy ait inscrit son premier touché en carrière sur une passe de neuf verges.

Guy gardait cependant son plus bel exploit pour le début du troisième quart. Après une belle poussée des Argos, Swayze Waters s'est amené pour une tentative de placement de 41 verges, qu'il a raté sur la gauche. Guy a alors récupéré le ballon loin dans sa zone des buts et l'a ramené sur 129 verges pour le majeur, un record d'équipe sur un retour de placement, pour faire 24-6.

Guy, qui a même échappé le ballon avant d'amorcer sa course, dit n'avoir jamais pensé à mettre un genou au sol.

«Jamais! Tout ce que je voulais, c'était de sortir de là et de me rendre jusque dans la zone des buts, a-t-il indiqué, après avoir louangé ses entraîneurs pour ce jeu. Ce sont eux qui ont inséré ce jeu dans notre plan de match. Tout ce que j'ai fait, c'est de récolter le maximum possible.»

Habitué aux dimensions des terrains américains, le spécialiste des retours a admis avoir ressenti la différence.

«Les gars me criaient de lever mes genoux et de ne pas lâcher! Je commençais à être fatigué à la fin!»

Quelques minutes après que les Argos aient inscrit un simple sur le deuxième placement raté de Waters (sur 35 verges cette fois), les Alouettes ont mis le match hors de portée des Argos sur le deuxième touché du match d'Anderson, réussi sur une course de cinq verges, qui faisait alors 31-7. Les deux attaques ont été incapables de s'approcher de la zone des buts adverse par la suite.

Sur le web

Alouettes et Argonauts auront les yeux sur le premier rang (Football)

Boulay devrait revenir au jeu contre les Alouettes

Les remplaçants des Alouettes font du bon travail

Les Alouettes déplumés à Vancouver

Les Alouettes en tête

Alouettes knock out Ray, Argonauts