NOUVELLES

Mondiaux-2012 - Espoirs: le Kazakh Lutsenko vainqueur du sprint

22/09/2012 09:09 EDT | Actualisé 22/11/2012 05:12 EST

Le Kazakh Alexey Lutsenko, 20 ans, est devenu champion du monde espoirs de cyclisme sur route, samedi, à Valkenburg, devant le Français Bryan Coquard.

Lutsenko s'est imposé de justesse, un quart de roue environ, devant Coquard dans le sprint qui a réuni 52 coureurs au terme des 177 kilomètres.

Quatre coureurs se sont présentés sur toute la largeur de la route sous un ciel ensoleillé mais chargé de nuages. Au centre de la chaussée, le Belge Tom Van Asbroeck a pris la troisième place et le Canadien Hugo Houle la quatrième.

Lutsenko, qui est né le 7 septembre 1992, a succédé au palmarès au Français Arnaud Démare. Membre de l'équipe réserve d'Astana (Continental, 3e division), il est appelé à intégrer l'élite dans cette formation (1re division).

"C'est une grande saison pour moi", s'est félicité le jeune coureur du Kazakhstan, pays comblé durant l'été par le titre olympique d'Alexandre Vinokourov à Londres.

Avant son titre mondial, Lutsenko avait gagné une étape au Tour du Val d'Aoste puis au Tour de l'Avenir bien que cette dernière victoire dans la station alpestre des Saisies ait été obtenue au terme d'un parcours réduit à 44 kilomètres à cause des intempéries.

A Valkenburg, sa sélection nationale a assumé le poids de la course en menant la chasse derrière l'échappée de cinq coureurs (Fedi, Vorobyev, Postlberger, Sepulveda, Bernas) qui ont abordé le 11e et dernier tour avec une vingtaine de secondes d'avance.

Après la jonction, à une douzaine de kilomètres de l'arrivée, l'Autrichien Georg Preidler a forcé l'allure dans le Cauberg, suivi par l'Australien Jay McCarthy. Mais le peloton est revenu à la flamme rouge du dernier kilomètre pour un sprint que Coquard, présumé le plus rapide du groupe, a paru en mesure de gagner.

Médaillé d'argent aux JO de Londres dans l'omnium (piste), le jeune Français a dû se satisfaire d'une nouvelle deuxième place. "C'est la première fois que je suis un peu déçu", a reconnu Coquard, qui passera professionnel l'an prochain dans l'équipe Europcar de Jean-René Bernaudeau.

jm/smr

PLUS:afp