NOUVELLES

Irak: Najaf rouvre son aéroport à la compagnie bahreïnie Gulf Air

22/09/2012 09:18 EDT | Actualisé 22/11/2012 05:12 EST

La province irakienne de Najaf, un lieu de pèlerinage chiite, a levé l'interdiction faite aux avions de la compagnie nationale bahreïnie Gulf Air d'atterrir à son aéroport, après avoir reçu des plaintes de la part de chiites bahreïnis, a-t-on appris samedi.

Jeudi, la commission locale de supervision de l'aéroport avait interdit aux appareils de Gulf Air de se poser à Najaf "en solidarité avec le peuple de Bahreïn, victime de la répression" de la dynastie sunnite menée en réponse à un mouvement de contestation animé par les chiites, majoritaires dans la population.

Mais ceux auxquels le soutien des autorités de Najaf était destiné ont été les premiers à s'offusquer de la décision, demandant à ce que l'interdiction soit levée.

"Les fils du peuple bahreïni ont exigé que les vols de la compagnie (Gulf Air) reprennent. Ils facilitent grandement leur visite aux lieux saints de Najaf et Kerbala", un autre haut lieu de pèlerinage chiite, a indiqué à l'AFP Mohammed al-Khouzaï, porte-parole du gouvernement de la province de Najaf.

Gulf Air avait interrompu sa liaison vers Najaf en mars 2011, au tout début du mouvement de contestation à Bahreïn, pour la reprendre jeudi.

Les protestataires chiites à Bahreïn réclament une monarchie constitutionnelle dans ce pays dirigé par une dynastie sunnite.

str-sf/wd/gde/vl

PLUS:afp