NOUVELLES

Yoko Ono et Amnistie internationale décernent un prix pour la paix à Pussy Riot

21/09/2012 02:57 EDT | Actualisé 21/11/2012 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Yoko Ono et Amnistie internationale ont décerné vendredi au groupe punk russe Pussy Riot le prix pour la paix LennonOno.

Yoko Ono a remis le prix à Pyotr Verzilov, l'époux de Nadejda Tolokonnikova — l'une des trois femmes de la formation musicale qui croupit actuellement derrière les barreaux pour avoir interprété une «prière punk» contre le président russe Vladimir Poutine dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou.

Nadejda Tolokonnikova, 23 ans, Maria Alejina, 24 ans, et Ekaterina Samoutsevich, 29 ans ont été reconnues coupables en août de «hooliganisme».

Les trois musiciennes ont été condamnées à deux années d'emprisonnement à la suite d'un procès hautement médiatisé.

«C'est une chose terrible que ces trois femmes aient été emprisonnées sans avoir rien fait de mal. Elles se tenaient simplement debout pour défendre la liberté d'expression», a affirmé Yoko Ono lors d'une cérémonie qui s'est tenue à New York.

Pyotr Verzilov a remercié la veuve de John Lennon, soutenant que ce prix permettrait d'augmenter la pression internationale sur les autorités russes en vue de la libération des trois détenues.

Des personnalités russes et étrangères, notamment des artistes dont la chanteuse Madonna, ainsi que des mouvements de défense de droit de l'homme ont pris position pour les trois chanteuses, dénonçant la répression contre l'opposition en Russie depuis l'élection de Vladimir Poutine en mars.

Le prix pour la paix LennonOno est remis à tous les deux ans pour souligner l'engagement de John Lennon envers la paix et la défense des droits humains.

PLUS:pc