NOUVELLES

WTA - Canton: Robson, première Britannique finaliste en WTA depuis 1990

21/09/2012 11:47 EDT | Actualisé 21/11/2012 05:12 EST

La prometteuse anglaise Laura Robson, 18 ans, est devenue vendredi la première britannique à atteindre la finale d'un tournoi WTA depuis 1990 en battant la Roumaine Sorana Cirstea 6-4, 6-2 à Canton.

Tombeuse de la Chinoise Li Na à l'US Open où elle a atteint les 8e de finale, Robson a éliminé cette semaine deux autres têtes de série, chinoises, Peng Shuai (N.7 et 47e joueuse mondiale), 7-5, 5-7, 6-2 en quarts, et surtout Zheng Jie, 22e joueuse mondiale et N.2, 6-3, 6-3, au tour précédent.

La 74e joueuse mondiale, finaliste du double mixte aux jeux Olympiques avec Andy Murray, a pris un départ brillant en demi-finale, prenant le service de Cirstea, 30e mondiale, avant de mener 5-1 en 25 minutes.

La Roumaine a pris à son tour deux fois le service de l'Anglaise, avant que celle-ci breake de nouveau pour remporter le premier set 6-4.

La N.1 britannique s'est ensuite détachée 5-1 dans la seconde manche avant de perdre son service puis de faire subir le même sort à son adversaire en remportant tous les points du dernier jeu.

La plus jeune joueuse du Top 100 de la WTA, qui affrontera la Taïwanaise Su-Wei Hsieh samedi en finale, a gagné son match en une heure et demie, soit deux heures plus rapidement que son quart de finale épique contre Peng Shuai.

Robson est la première Britannique à se qualifier pour la finale du simple dames d'un tournoi WTA depuis Jo Durie à Newport (Etats-Unis) en 1990.

Elle est aussi la première Britannique à atteindre la demi-finale en simple depuis Anne Keothavong, d'origine laotienne, au tournoi de Luxembourg en octobre 2011.

La montée en puissance de Robson confirme le renouveau du tennis britannique, après la victoire de l'Ecossais Andy Murray à l'US Open, premier titre du Grand Chelem pour un Britannique depuis 1936, son titre olympique en simple aux JO de Londres et sa finale à Wimbledon cette année.

Pour la première fois depuis 21 ans, quatre joueuses britanniques figuraient simultanément, fin juillet, dans le top 100 à la WTA: Heather Watson, Keothavong, Robson et Elena Baltacha.

nc/eb/sk

PLUS:afp