NOUVELLES

USA: sous la pression, Mitt Romney publie sa feuille d'impôts 2011

21/09/2012 05:58 EDT | Actualisé 21/11/2012 05:12 EST

Le candidat républicain à la Maison Blanche, le multimillionnaire Mitt Romney, a publié vendredi son avis d'impôts 2011, révélant un taux d'imposition de 14,1%, après plusieurs mois de polémique avec ses adversaires démocrates, qui critiquaient son manque de transparence.

M. Romney n'avait publié jusqu'à présent que sa feuille d'impôts pour 2010 mais il avait promis le mois dernier de publier celle de 2011. Il a toutefois affirmé à plusieurs reprises qu'il ne diffuserait pas d'avis d'imposition antérieurs à 2010.

Son équipe de campagne a cependant précisé vendredi que l'ancien gouverneur du Massachusetts (nord-est) avait été imposé en moyenne à 20,2% sur la période 1990-2009 et que son taux d'imposition n'avait jamais été inférieur à 13,6% au cours de cette période.

Elle a également publié un bulletin de santé du candidat. Tous ces éléments sont consultables à l'adresse www.mittromney.com/disclosure.

M. Romney, un ancien entrepreneur dont la fortune personnelle est estimée à 250 millions de dollars selon la presse américaine, est fréquemment dépeint par le camp démocrate comme un millionnaire coupé des réalités.

Son adversaire démocrate à la présidentielle du 6 novembre, Barack Obama, avait regretté que le candidat républicain ne fasse pas preuve de plus de transparence, lui qui avait dévoilé en 2008 plus de dix ans de feuilles d'impôts.

"Mitt Romney a maintenant publié plus de 1.200 pages de ses déclarations d'impôts, donnant aux électeurs une vision très précise de ses finances", a souligné le sénateur républicain John McCain, adversaire malheureux de Barack Obama en 2008: "Il est temps de revenir aux sujets qui préoccupent les électeurs".

L'équipe du président Obama a toutefois estimé que la publication de cet avis d'imposition laissait encore des zones d'ombres sur la situation financière de M. Romney, notamment sur ses avoirs à l'étranger, et a une nouvelle fois appelé le candidat à révéler davantage de feuilles d'impôts.

"Si l'avis d'imposition dévoilé aujourd'hui continue à cacher l'étendue réelle de la richesse de Romney et les revenus qu'il tire de (son ancienne entreprise) Bain Capital (...) il confirme qu'il continue à obtenir des bénéfices de millions de dollars investis à l'étranger", a affirmé la directrice adjointe de la campagne démocrate, Stephanie Cutter.

"Pourquoi Mitt Romney ne publie-t-il pas toutes ses feuilles d'impôts, au lieu du simple résumé qu'il a produit pour les 20 dernières années, pour que les électeurs puissent se faire leur propre idée de (ses) finances?", s'est interrogée Mme Cutter.

Le candidat républicain a récemment traversé la pire des tempêtes depuis le début de sa campagne, avec la diffusion en début de semaine d'une vidéo dans laquelle il déclare qu'il n'a "pas à s'occuper" des 47% d'Américains "qui pensent qu'ils sont des victimes" et voteront quoi qu'il arrive le 6 novembre pour le président sortant Barack Obama.

mlm-tq/mdm/jca

PLUS:afp