NOUVELLES

Trois ex-généraux turcs emprisonnés pour complot

21/09/2012 12:22 EDT | Actualisé 21/11/2012 05:12 EST

Trois ex-généraux de l'armée turque ont été condamnés à vingt ans de prison chacun pour avoir comploté en vue de renverser le gouvernement en 2003.

Les généraux à la retraite avaient d'abord été condamnés à la prison à vie, mais la cour a réduit à 20 ans la durée de leur emprisonnement.

Ces condamnations s'inscrivent dans le cadre d'une série de procès intentés contre d'anciens hauts responsables de l'armée qui auraient projeté de renverser le gouvernement islamo-conservateur du premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Ce dernier a accédé au pouvoir en 2002 à la tête du Parti de la justice et du développement (AKP).

Parmi les condamnés, figure l'ex-général Cetin Dogan, considéré comme le cerveau du complot qui avait été baptisé opération « Masse de forgeron ».

Le complot en question visait à commettre une série d'attentats en Turquie pour semer le chaos et justifier une prise de contrôle du pays par l'armée. Au moins 362 autres officiers de l'armée, soupçonnés d'avoir pris part à ce complot, ont été accusés dans cette affaire.

Au cours de leur procès, les trois ex-généraux ont rejeté les accusations portées contre eux en soutenant que l'opération « Masse de forgeron » n'était que le scénario d'un exercice militaire.

Les accusés accusent les tribunaux et le gouvernement Erdogan de vouloir épurer l'armée turque de ses défenseurs de la laïcité, pour accélérer l'islamisation du pays.

PLUS: