NOUVELLES

Syrie: trois opposants enlevés jeudi près de Damas (OSDH)

21/09/2012 04:45 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

Trois membres d'un groupe de l'opposition basé en Syrie ont été enlevés près de Damas, dont deux qui retournaient d'une visite en Chine, rapportent le Comité de coordination pour le changement national et démocratique (CCCND) et l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Abdel Aziz Khayer a été enlevé "à son retour de Chine" ainsi que deux autres membres du CCCND peu après avoir quitté jeudi l'aéroport international de Damas, situé à 30 km au sud-est de Damas, affirme l'OSDH.

Cinq membres du CCCND ont quitté l'aéroport à bord de deux voitures, mais le contact a été perdu avec l'un des véhicules, qui transportait ces trois opposants, indique le groupe.

Il s'agit du directeur du bureau des relations extérieures, Abdel Aziz Khayer, un membre du bureau exécutif, Iyas Ayache, et un troisième membre de la formation, Maher Tahhan, venu à l'aéroport accueillir la délégation qui revenait de Chine, explique le groupe dans un communiqué.

Le CCCND a dit ignorer le lieu où se trouvent les trois opposants, qui ont été enlevés vers 17H00 locales jeudi, et les circonstances exactes de leur disparition.

L'OSDH a pour sa part fait assumer la responsabilité aux autorités syriennes.

Des représentants du CCCND ont eu à Pékin des entretiens avec des hauts responsables de la diplomatie chinoise, pour "parvenir à une résolution politique de la question syrienne, la Chine oeuvrant de façon active et impartiale avec toutes les parties en Syrie", avait indiqué un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Le CCCND regroupe des partis nationalistes arabes, kurdes, socialistes et marxistes ainsi que des personnalités indépendantes. Il refuse toute idée d'intervention militaire étrangère en Syrie.

rm/feb

PLUS:afp