NOUVELLES

Le mari d'une membre des Pussy Riot demande des sanctions américaines contre les autorités russes

21/09/2012 01:46 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

WASHINGTON - WASHINGTON (Sipa) — Le mari d'une des chanteuses du groupe punk russe Pussy Riot emprisonnée en Russie a réclamé jeudi des sanctions économiques américaines contre les autorités russes.

Pyotr Verzilov, l'époux de Nadejda Tolokonnikova, a rencontré jeudi des parlementaires américains qui préparent une proposition de loi visant à imposer des sanctions aux responsables russes impliqués dans des violations des droits de l'Homme.

Pyotr Verzilov a dit espérer que la proposition de loi puisse servir à exercer des pressions sur la Russie pour qu'elle libère son épouse et les autres membres du groupe. "Ils ont très peur que leurs comptes bancaires soient fermés", a-t-il déclaré, à propos des dirigeants russes.

Nadejda Tolokonnikova, 23 ans, Maria Alejina, 24 ans, et Ekaterina Samoutsevich, 29 ans, ont été condamnées le 17 août dernier à deux ans de camp pénitentiaire pour avoir chanté et dansé une "prière" appelant la Vierge à chasser le président Vladimir Poutine en février dans la principale cathédrale orthodoxe de Moscou. Elles ont été reconnues coupables de hooliganisme motivé par la haine de la religion.

cf/CPF

PLUS:pc