NOUVELLES

Laval, comme dans le temps

21/09/2012 10:18 EDT | Actualisé 21/11/2012 05:12 EST

C'est le genre de soirée où le Capitaine bonhomme aurait lancé sa phrase fétiche avec à-propos. Oui, tous les sceptiques ont bel et bien été confondus.

Un texte d'Antoine Deshaies

Après trois victoires à la régulière, l'Université Laval a remporté vendredi soir une victoire écrasante, une victoire à la Rouge et Or. Les hommes de Glen Constantin ont rossé les Redmen de McGill par une marge record de 69 à 0.

Il faut dire que les Lavallois ont pris l'habitude d'être des invités bien impolis au stade Percival-Molson. Avant ce match, le Rouge et Or avait conclu ses deux dernières visites à flanc de montagne par des gains de 68-0 et 50-0.

Le train, comme se surnomment eux-mêmes les joueurs de Laval, est bel et bien sur les rails et roule à pleine vapeur.

La quart Tristan Grenon a lancé deux passes de touché en première demie avant de céder sa place aux jeunes Alex Skinner et Antoine Leduc. Grenon a rejoint Seydou Junior Haidara sur 62 verges avant de repérer Maxime Boutin sur 6 verges. Boutin a aussi ajouté un majeur sur une course de 20 verges.

En relève, Skinner a lancé les deux premières passes de touché de sa carrière universitaire, les deux à Guillaume Rioux au 3e quart.

Christophe Normand a réussi un touché spectaculaire au quatrième quart. L'imposant centre-arrière a renversé plusieurs adversaires tel un tank pour conclure sa poussée dans la zone des buts, 47 verges plus loin. Sur sa feuille de pointage, Normand a inscrit 93 verges sur 6 courses.

Au total, l'attaque du Rouge et Or a amassé 518 verges, 226 dans les airs et 300 au sol. Huit verges ont été soustraites du total en raison de sacs du quart.

En seulement deux matchs, Justin Éthier, le coordonnateur à l'attaque appelé en renfort, a donc rapidement fait débloquer ses joueurs vedettes.

Défense imperméable et productive

À l'image de l'attaque, la défense du Rouge et Or a mené la vie dure à l'adversaire. Vincent Desloges, sur 35 verges et Mathieu Masseau sur 43, ont réussi des retours d'interceptions pour des touchés.

Le front défensif de Laval a aussi malmené le quart Ryne Bondy. Les Lavallois ont combiné leurs efforts pour cinq sacs du quart.

Les Redmen ont terminé leur soirée de travail avec 105 petites verges au compteur. Au sol seulement, McGill a conclu le match avec des pertes nettes de 5 verges.

Le Rouge et Or amorce maintenant la portion la plus relevée de son calendrier. La semaine prochaine, Laval rendra visite au Vert & Or à Sherbrooke avant d'affronter les Carabins de l'Université de Montréal deux fois en deux semaines.

Les Redmen, quant à eux, tenteront de panser leurs plaies d'ici leur prochain match, samedi.

Si certains se demandaient encore pourquoi les Redmen ont fait une demande pour jouer dans la ligue universitaire ontarienne, ils ont reçu une partie de la réponse vendredi soir.

PLUS: