NOUVELLES

L'Équateur veut transférer Assange dans son ambassade de Suède

21/09/2012 09:36 EDT | Actualisé 21/11/2012 05:12 EST

Le gouvernement équatorien a indiqué vendredi qu'il envisageait de demander au Royaume-Uni d'autoriser le transfert du fondateur de WikiLeaks dans son ambassade en Suède, afin qu'il puisse répondre des allégations de crimes sexuels dont il fait l'objet dans ce pays.

Le ministre équatorien des Affaires étrangères, Ricardo Patino, a déclaré devant les journalistes qu'il y avait plusieurs possibilités pour résoudre l'impasse au sujet de Julian Assange, qui s'est réfugié dans l'ambassade de l'Équateur à Londres le 19 juin pour éviter son extradition en Suède.

M. Patino a suggéré que Julian Assange soit transféré vers l'ambassade équatorienne à Stockholm afin d'y être interrogé par les autorités suédoises « sous la protection de l'Équateur ».

Les autorités britanniques n'ont pas réagi à cette suggestion dans l'immédiat.

Julian Assange conteste son extradition en Suède, estimant que cela fait partie d'un complot pour l'extrader aux États-Unis afin qu'il y soit jugé pour son travail avec WikiLeaks, qui a publié des milliers de documents secrets du gouvernement américain.

L'Équateur lui a accordé l'asile politique le 15 juin, mais les autorités britanniques ont indiqué qu'elles l'arrêteraient dès qu'il mettrait le pied hors de l'ambassade d'Équateur.


PLUS: