NOUVELLES

Grèce: la troïka fait une "pause" dans les négociations, retour dans une semaine

21/09/2012 12:49 EDT | Actualisé 21/11/2012 05:12 EST

Les principaux bailleurs de fonds de la Grèce, réunis au sein de la troïka, vont faire une pause dans les négociations avec Athènes et revenir dans "environ une semaine", ont indiqué vendredi le FMI et la Commission européenne, qui a réfuté tout problème avec Athènes.

"Les discussions ont été très intenses depuis début septembre", a indiqué Simon O'Connor, le porte-parole de la Commission en charge des questions économiques, ajoutant que les "négociateurs quittent (Athènes) ce week-end" et devraient revenir "dans environ une semaine".

"Cette pause de la troïka n'est pas le signe de problèmes", a précisé le porte-parole vendredi lors d'un point de presse à Bruxelles.

Autre membre de la troïka, le Fonds monétaire international a évoqué dans un communiqué une "petite pause" pendant laquelle certains membres de la mission resteront à Athènes pour mener des "travaux techniques supplémentaires".

Pendant cette période, les contacts avec les autorités "se poursuivront", a ajouté le Fonds, qui a assuré que les discussions avec Athènes avaient enregistré des "progrès".

Le gouvernement grec et ses bailleurs de fonds sont engagés dans des discussions sur un nouveau plan d'économies de 11,5 milliards d'euros, qui conditionne le déblocage d'une nouvelle tranche de 31 milliards d'euros d'aide au pays.

Une source au ministère grec des Finances avait déjà indiqué que la troïka --Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international-- devait quitter Athènes samedi, quitte à revenir plus tard.

Il s'agit d'un "départ programmé", n'attestant en rien d'une impatience des représentants du FMI, de la Commission et de la BCE, face aux lenteurs de la négociation, avait affirmé cette source.

Le ministre grec des Finances, Yannis Stournaras, espérait finaliser vendredi ses négociations avec la troïka sur ces nouvelles économies pour 2013 et 2014.

Une fois les négociations terminées, la troïka sera en mesure de rendre son rapport sur la Grèce, attendu en octobre.

Le représentant grec au FMI a par ailleurs assuré vendredi que toute nouvelle aide à la Grèce serait du seul ressort de l'UE et pourrait notamment passer par une restructuration de la dette grecque détenue par la BCE.

"Tout fonds additionnel viendra exclusivement de l'Europe. Le FMI a épuisé toutes ses possibilités" de prêts, a affirmé Thanos Catsambas dans les colonnes du quotidien grec Kathimerini.

rt-may-jt/sl/are

PLUS:afp