NOUVELLES

Espagne - 5e journée: le Real ne peut plus se permettre la moindre erreur

21/09/2012 05:54 EDT | Actualisé 21/11/2012 05:12 EST

Le Real Madrid, qui a évité la crise par sa victoire renversante en Ligue des champions mardi contre Manchester City (3-2), ne pourra se permettre le moindre faux-pas dimanche lors de la 5e journée du Championnat d'Espagne, puisqu'il est déjà à 8 points du FC Barcelone.

Après leur sursaut d'orgueil de mardi, les hommes de Jose Mourinho se relancent à la poursuite du Barça, en tête avec 12 points sur 12 possibles.

Dimanche, les Merengue se rendent chez le Rayo Vallecano. Attention à ce derby madrilène: le Real (12e) a remporté ses cinq derniers matches sur le terrain du Rayo, mais ce dernier connaît un bon début de saison (6e).

Si Mourinho pourra compter sur toutes ses forces vives à l'exception de Coentrao, suspendu, il règne en revanche un grand flou sur les titulaires de dimanche.

Sergio Ramos, laissé sur le banc mardi en guise de punition pour son manque d'engagement lors des deux défaites des Merengue à Getafe (2-1) et à Séville (1-0), refera-t-il son apparition dans le onze ? Après tout, "The Special One" a affirmé mardi qu'il n'y avait "aucun problème dans la relation" entre lui et le défenseur espagnol.

Le doute subsiste sur le milieu que "Mou" alignera, après avoir commencé le match contre les Citizens avec Xabi Alonso, Khedira et Essien pour l'achever avec Modric et Özil. Et sur l'identité de l'avant-centre, Benzema ayant marqué des points mardi.

Côté barcelonais, il existe nettement moins d'inconnues. Et pour cause: les nombreux blessés limitent les variantes tactiques pour Tito Vilanova.

Pour la réception de Grenade samedi, Piqué et Puyol sont sur le flanc. Mascherano et le jeune Bartra pourraient ainsi former la charnière centrale, à moins que le milieu Song ne redescende d'un cran, comme mercredi en C1 face au Spartak Moscou (3-2). Ce secteur de jeu du Barça sera en tout cas à surveiller après la mauvaise prestation des arrières catalans mercredi.

En revanche, le Barça pourra bien s'appuyer sur le retour de Jordi Alba, guéri d'une grippe, et peut-être même d'Iniesta, remis d'une élongation à l'adducteur droit.

Ces renforts devraient faire du bien à un Barça qui a priori ne devrait pas avoir trop de mal à faire plier des Andalous qui ne comptent pour l'instant aucune victoire au compteur (18e).

Enfin, il faudra garder un oeil sur Athletic Bilbao-Malaga, entre des Basques au début de saison difficile et neutralisés jeudi à domicile en C3 par les modestes Isréaliens de Kiryat Shmona (1-1), et des Andalous 2e du Championnat, vainqueurs flamboyants du premier match de Ligue des champions de leur histoire contre le Zenit Saint-Pétersbourg (3-0).

Programme (en heures GMT):

Samedi:

(14h00) Saragosse - Osasuna Pampelune

(16h00) Celta Vigo - Getafe

(18h00) Betis Séville - Espanyol Barcelone

(20h00) FC Barcelone - Grenade

Dimanche:

(10h00) Majorque - Valence

(14h00) Levante - Real Sociedad

(16h00) Atletico Madrid - Valladolid

(17h50) Athletic Bilbao - Malaga

(19h30) Rayo Vallecano - Real Madrid

Lundi 24 septembre:

(19h30) Deportivo La Corogne - FC Séville

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. FC Barcelone 12 4 4 0 0 12 3 9

2. Malaga 10 4 3 1 0 6 2 4

3. Majorque 8 4 2 2 0 5 3 2

4. FC Séville 8 4 2 2 0 4 2 2

5. Atletico Madrid 7 3 2 1 0 9 4 5

6. Rayo Vallecano 7 4 2 1 1 6 5 1

7. Betis Séville 6 3 2 0 1 7 5 2

. Deportivo La Corogne 6 4 1 3 0 7 5 2

9. Valladolid 6 4 2 0 2 3 3 0

10. Real Sociedad 6 4 2 0 2 5 7 -2

11. Valence CF 5 4 1 2 1 6 6 0

12. Real Madrid 4 4 1 1 2 5 4 1

13. Getafe 4 4 1 1 2 5 8 -3

. Levante 4 4 1 1 2 5 8 -3

15. Athletic Bilbao 4 4 1 1 2 8 12 -4

16. Celta Vigo 3 4 1 0 3 4 5 -1

17. Real Saragosse 3 4 1 0 3 2 5 -3

18. Grenade 2 4 0 2 2 2 6 -4

19. Espanyol Barcelone 1 4 0 1 3 7 10 -3

20. Osasuna Pampelune 1 4 0 1 3 2 7 -5

cle/ybl/

PLUS:afp