NOUVELLES

Deux adolescents du Wisconsin accusés d'avoir tué une arrière-grand-mère

21/09/2012 07:50 EDT | Actualisé 21/11/2012 05:12 EST

MILWAUKEE - Deux adolescents américains âgés de 13 ans ont été accusés vendredi d'avoir utilisé une hachette et un marteau pour tuer l'arrière-grand-mère de l'un d'entre eux afin de lui voler ses bijoux et sa voiture.

Les deux garçons, dont la caution a été fixée à 1 million $ US, seront jugés comme des adultes. Ils sont accusés de meurtre prémédité.

Les procureurs du Wisconsin allèguent que les deux adolescents se sont rendus lundi au domicile de Barbara J. Olson, âgée de 78 ans, avec l'intention de voler ses objets de valeur et de la tuer. Son corps a été retrouvé dans une flaque de sang deux jours plus tard par sa fille, selon les autorités.

L'idée de voler et de tuer Mme Olson est venue de son arrière-petit-fils, a déclaré l'autre garçon aux autorités. Il a affirmé que son ami s'était armé d'une hachette et qu'il avait lui-même pris un marteau, et qu'ils avaient caché leurs armes sous leurs vêtements pour se rendre chez l'arrière-grand-mère, selon les documents déposés en cour.

Les deux garçons sont entrés dans le garage de la dame par une porte déverrouillée. Quand Mme Olson les a vus, elle a déclaré à son arrière-petit-fils qu'elle allait appeler sa mère. Elle s'est retournée et son arrière-petit-fils l'aurait alors frappée à la tête avec le bout pointu de sa hachette. Il aurait continué de la frapper pendant qu'elle le suppliait d'arrêter.

Selon les procureurs, les deux garçons ont volé la voiture de Mme Olson, l'ont laissée dans le stationnement d'une salle de quilles et sont partis vers un comptoir de pizza.

L'un des deux garçons a déclaré aux enquêteurs que son ami et lui espéraient que quelqu'un vole la voiture et que cette personne soit blâmée pour la mort de la dame.

L'arrière-petit fils de Mme Olson a initialement nié toute implication dans le meurtre, avant de passer aux aveux et de raconter une histoire semblable à celle de son ami, selon les documents judiciaires.

L'avocat de l'arrière-petit fils de Mme Olson, George Limbeck, a indiqué qu'il tenterait de faire transférer le procès devant un tribunal juvénile.

Si les deux garçons sont reconnus coupables de meurtre prémédité devant un tribunal pour adultes, ils pourraient être condamnés à la prison en vie, mais devant un tribunal juvénile, ils pourraient être libérés à l'âge de 25 ans.

PLUS:pc