NOUVELLES

Achat d'EMI par Universal : vendre Coldplay et Pink Floyd pour garder les Beatles

21/09/2012 03:59 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

Les organismes de réglementation européens et américains ont approuvé vendredi l'achat par le groupe Universal Music de la célèbre maison de disques britannique EMI, incluant le très lucratif catalogue des Beatles.

La Commission européenne a toutefois imposé d'importantes restrictions sur cette entente, ce qui force Universal à vendre certains des plus gros noms d'EMI, comme Coldplay et Pink Floyd.

Le feu vert européen est en effet subordonné à la cession de Parlophone, la maison de disques de ces deux groupes britanniques, mais également celle de Kylie Minogue et David Bowie. Le catalogue des Beatles, qui est abrité par cette maison de disques, a cependant été exempté.

Universal devra aussi se départir des divisions de musique classique d'EMI et de nombreux autres actifs de musique que la maison de disques possède dans le monde entier, dont celles des formations Depeche Mode et The Ramones.

Le groupe devra également se séparer d'EMI France (qui détient le catalogue de David Guetta) ou encore de Chrysalis (Depeche Mode, Moby and Nick Cave & The Bad Seeds).

Ces conditions ont été imposées « afin d'éviter qu'Universal n'acquière un pouvoir trop important sur ce marché », a précisé la Commission européenne dans un communiqué.

Associated Press

PLUS: