NOUVELLES

À sa demande, Cabrera est disqualifié de la course au championnat des frappeurs

21/09/2012 03:34 EDT | Actualisé 21/11/2012 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Melky Cabrera a été disqualifié de la course au championnat des frappeurs de la Ligue nationale à sa propre demande, après que le Baseball majeur et l'Association des joueurs aient convenu d'un changement aux règles pour cette saison.

Le Baseball majeur ne pouvait pas disqualifier Cabrera unilatéralement. Il pouvait modifier les règles en vigueur pour l'obtention du championnat des frappeurs pour cette saison seulement avec l'accord du syndicat.

Purgeant une suspension de 50 matchs, le cogneur de puissance des Giants de San Francisco menait toujours les frappeurs de la Nationale avant les matchs de vendredi avec sa moyenne de ,346, sept points de mieux que le voltigeur des Pirates de Pittsburgh Andrew McCutchen.

Cabrera a été suspendu pour 50 rencontres le 15 juin pour utilisation de produits dopants. Il ratera les 45 derniers matchs des Giants.

Il compte présentement 501 présences au bâton, une de moins que le minimum requis par les règles si les Giants disputent 162 parties. Selon l'article 10,22 (a) des Règles officielles du baseball, il remporterait le championnat des frappeurs si, en lui ajoutant une présence additionnelle sans coup sûr, sa moyenne demeure toujours plus élevée que celle de tout autre joueur comptant le nombre suffisant de présences au bâton.

Le processus a été mis en branle mercredi, quand l'agent de Cabrera, Seth Levinson, a envoyé un courriel au directeur exécutif du syndicat, Michael Weiner, avec en pièce jointe une lettre de Cabrera rédigée en anglais et en espagnol.

«Je demande à l'Association des joueurs de prendre les actions nécessaires avec le Bureau du commissaire afin de me retirer de la course au championnat des frappeurs de la Ligue nationale», a écrit Cabrera dans cette lettre obtenue par The Associated Press.

«Pour être clair, je n'ai pas envie de remporter cet honneur qui serait perçu comme étant entaché par la plupart des gens et je crois qu'il vaudrait mieux que ceux toujours en lice se livrent bataille pour son obtention. Mon retrait de cette course me permettrait également de mettre toutes mes énergies sur mon retour et de remporter ce titre au cours d'une saison disputée selon les règles. Je travaillerai fort pour me racheter en ce sens.»

Les avocats du Baseball majeur et du syndicat ont conclu l'entente vendredi.

«Le Baseball majeur répondra favorablement à la demande de M. Cabrera, a déclaré le commissaire, Bud Selig. Je respecte ce geste posé en signe de regret et de désir d'aller de l'avant et je crois que, en ces circonstances, ce résultat est approprié, particulièrement pour ceux qui se battent pour le titre.»

Selig avait déclaré, mercredi, que le Baseball majeur «n'intervenait généralement pas» dans la course au championnat des frappeurs.

Les règles pour le titre de champion frappeur de chaque ligue se trouvent dans la section concernant le pointage dans le livre de règlements officiels. L'article 18 de la convention collective du Baseball majeur stipule que si la direction et le syndicat ne s'entendent pas sur des propositions de changements «affectant de façon significative les conditions d'emploi», ces changements ne peuvent pas entrer en vigueur avant la prochaine saison complète, ce qui dans ce cas signifie la saison 2014.

Mais le Baseball majeur et l'Association des joueurs peuvent changer les règles en tout temps si elles conviennent d'un accord.

«Je suis reconnaissant envers le Baseball majeur et l'Association des joueurs d'avoir répondu favorablement à ma demande, a dit Cabrera par communiqué. Je sais que de changer les règles en cours de saison peut-être problématique, et je remercie les deux parties d'avoir trouvé un terrain d'entente.»

Cette règle a été appliquée pour la première fois en 1996, quand Tony Gwynn a remporté son troisième titre d'affilée dans la Nationale et son septième au total. Gwynn, des Padres de San Diego, frappait pour ,353 après 498 présences au bâton et a gagné le championnat quand on lui a ajouté quatre présences au bâton. Sa moyenne était encore supérieure à celle de ,344 de son plus proche poursuivant, Ellis Burks, des Rockies du Colorado.

Les règles stipulent qu'un joueur doit compter 3,1 présences au bâton pour chaque partie jouée par son équipe pour devenir champion frappeur pour la moyenne, la moyenne de puissance ou la moyenne de présence sur les sentiers. La dernière phrase de l'article 10,22 (a) stipule «qu'on doit accorder le titre à un joueur si en lui ajoutant les présences manquantes, sa moyenne est toujours la meilleure».

Selon l'entente convenue entre le Baseball majeur et le syndicat, cette phrase ne s'appliquera pas pour cette saison, ce qui fait qu'il manquera toujours une présence à Cabrera.

De la façon dont l'entente est rédigée, Cabrera se qualifierait si les Giants ne disputaient que 161 matchs en raison d'une annulation en cas de pluie. Une saison de 161 matchs ne demande que 499 présences au marbre pour se qualifier aux titres de champion frappeur. Une telle situation est cependant peu probable à ce stade-ci de la saison.

Weiner a louangé la décision de Cabrera, tout comme McCutcheon.

«Il s'est levé et a admis qu'il avait fauté et s'est retiré de la course, a déclaré McCutcheon. Ça prend un homme pour faire cela. Je pense qu'il a cru que c'était la bonne chose à faire et il faut le reconnaître.»

PLUS:pc