NOUVELLES

Un Américain exécuté dans l'Ohio pour le meurtre de deux passants

20/09/2012 01:15 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

Un Américain de 47 ans a été exécuté jeudi dans l'Ohio (nord), après avoir demandé pardon pour le meurtre de deux hommes qu'il ne connaissait pas, a-t-on appris auprès des autorités pénitentiaires.

Le décès par injection létale de Donald Palmer, dans le couloir de la mort depuis 23 ans, a été déclaré à 10H35 (14H35 GMT), a indiqué un porte-parole.

"Je veux que vous sachiez que je vous porte dans mon coeur depuis des années et des années", a dit Donald Palmer aux six femmes, veuves, filles et nièce de ses victimes. "Je suis tellement désolé pour ce que je vous ai pris (...) J'espère que votre douleur et votre souffrance s'éteindront avec moi aujourd'hui", a ajouté ce détenu blanc, peu avant son exécution.

Donald Palmer, qui avait épuisé tous ses appels, a été condamné à mort pour le meurtre en 1989 de deux balles dans la tête de deux hommes qui, l'un après l'autre, l'avaient interpellé alors qu'il tournait autour de la maison du petit ami de son ex-femme.

Le comité des grâces de l'Ohio, puis le gouverneur John Kasich avaient refusé de lui accorder la clémence en août et septembre derniers.

Une autre exécution, celle de Robert Harris, un Noir condamné pour un quintuple meurtre dans l'entreprise dont il venait d'être licencié, a eu lieu jeudi soir au Texas (sud) - Etat qui compte le plus de mises à mort dans le pays. Le décès a été déclaré à 18H43 (23h43 GMT), ont indiqué les autorités pénitentiaires.

Robert Harris est le 29e détenu exécuté cette année aux Etats-Unis et le 1.306e depuis le rétablissement de la peine capitale en 1976, selon les données du Centre d'information sur la peine capitale (DPIC).

chv/bdx/sam

PLUS:afp