NOUVELLES

Tunisie: interdiction de toute manifestation vendredi

20/09/2012 03:27 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

TUNIS, France - Les autorités tunisiennes ont annoncé jeudi l'interdiction de toutes manifestations vendredi à la suite de la publication par l'hebdomadaire satirique français «Charlie Hebdo» de caricatures du prophète Mahomet.

Dans une déclaration faite à la radio Shems FM, le ministre de l'intérieur Ali Larayedh a précisé que des informations étaient parvenues aux autorités selon lesquelles des groupes se prépareraient à des actes de pillage et d'agression à l'occasion des manifestations prévues après la grande prière du vendredi après-midi.

«Pour parer à tout risque et dans le souci de préserver la sécurité des personnes et des biens et de nos hôtes étrangers, nous avons décidé d'interdire toute manifestation sur tout le territoire de la République», a-t-il ajouté.

Des appels à manifester circulent depuis mercredi sur les réseaux sociaux pour protester contre les caricatures de Charlie Hebdo. Ces dessins qualifiés d'«insultants pour le prophète Mahomet», ont été condamnés par toutes les parties officielles et la société civile.

Le mouvement islamiste «Ennahdha», au pouvoir, s'est dit pour le droit de protester pacifiquement, tandis que la présidence de la République a mis en garde de ne pas tomber dans le piège de la provocation de ceux qui veulent semer le trouble dans les pays musulmans.

L'ambassade de France à Tunis sera fermée vendredi par précaution, tandis que les écoles françaises ont suspendu les cours depuis mercredi jusqu'à lundi.

PLUS:pc