NOUVELLES

Syrie: la guerre sur les fronts de Damas et d'Alep

20/09/2012 09:59 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

Rappel des dates-clés de la guerre sur les deux grands fronts du conflit syrien: Alep, la métropole du Nord, et Damas, où un double attentat a frappé mercredi le complexe de l'état-major en plein coeur de la capitale, suivi par des combats entre rebelles et forces du régime.

--JUILLET 2012--

- 15-16: A Damas, combats entre l'armée, appuyée par des blindés, et les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL, composée de déserteurs et de civils ayant pris les armes), selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Les rebelles affirment contrôler les quartiers de Midane et Tadamoun. Le 17, des hélicoptères entrent en action.

- 18: Quatre hauts responsables de la Sécurité, dont le beau-frère du président Bachar al-Assad, Assef Chawkat, tués dans un attentat visant le bâtiment de la Sécurité nationale à Damas.

- 20: Début de la bataille d'Alep (nord). Le 23, un responsable rebelle affirme que les insurgés y ont "libéré" plusieurs quartiers.

- 23: Le régime envoie ses unités d'élite à Damas (militants), dont il contrôle la plus grande partie.

- 30: Reprise des combats à Damas, en particulier à Kafar Soussé (sud), après une attaque rebelle contre l'armée.

--AOUT--

- 8: Appuyées par des chars, les troupes du régime lancent une offensive terrestre d'envergure et pénètrent dans le quartier rebelle de Salaheddine à Alep. Le 13, l'armée pénètre dans celui de Seif al-Dawla (ouest).

- 15: Raid aérien (plus de 40 morts) sur Azaz, ville rebelle près d'Alep.

Dans le centre de Damas, un attentat revendiqué par l'ASL vise un bâtiment de l'état-major.

- 26: Les rebelles annoncent la découverte à Daraya, près de Damas, d'au moins 320 corps après plusieurs jours d'offensive de l'armée (plus de 500 corps au total).

- 28: 27 morts dans un attentat visant des funérailles de partisans du régime dans la banlieue de Jaramana (sud-est de Damas).

--SEPTEMBRE--

- 3: Plusieurs dizaines de morts dans des raids sur Alep et la ville voisine d'al-Bab.

- 9: Attentat contre des bâtiments abritant des forces pro-régime à Alep (28 morts).

- 17: A Damas, 28 corps sont découverts, dont 16 victimes d'exécutions sommaires.

- 20: Le Conseil national syrien (CNS), principale coalition de l'opposition, déclare zone "sinistrée" les quartiers sud de Damas: Hajar al-Aswad, Qadam, Assali et Tadamoun. Selon la Commission générale de la révolution syrienne, "plus de 200 personnes" ont été tuées dans le sud de la capitale par les forces du régime depuis début septembre.

- 25: A Alep, le régime annonce la reprise du grand quartier d'Arkoub (est), mais selon l'OSDH de violents combats se poursuivent dans la zone.

A Damas, de puissantes explosions secouent une administration militaire.

- 26: Un double attentat vise le siège de l'état-major au coeur de Damas, ne faisant pas de victimes parmi les commandants militaires, selon l'armée. Des combats rebelles/militaires éclatent à l'intérieur du complexe après les explosions, faisant des morts dans les deux camps, d'après l'OSDH, qui parle des "affrontements les plus violents depuis le début de la révolte" il y a 18 mois.

Au moins 16 personnes exécutées par des miliciens pro-régime dans le quartier sunnite de Barzé (nord), selon l'OSDH.

acm/bc/vl

PLUS:afp