NOUVELLES

Stationnement du Stade olympique : retard des travaux

20/09/2012 02:13 EDT | Actualisé 19/11/2012 05:12 EST

La Régie des installations olympiques (RIO) doit démolir trois paliers de l'un des stationnements souterrains du Stade olympique de Montréal avant d'entreprendre la phase de reconstruction de l'infrastructure, ce qui retardera les travaux.

L'effondrement du plafond d'un stationnement intérieur le 4 mars dernier a provoqué la fermeture d'une portion du site qui comprend, en temps normal, 4200 places de stationnement.

Prévus pour le mois de septembre, les travaux de reconstruction commenceront plus tard que prévu parce que la RIO a dû sécuriser et stabiliser le site au cours de l'été.

Bien qu'un seul plafond se soit effondré, trois paliers de stationnement devront être démolis. « C'est non seulement le toit qui s'est effondré, mais ça a entraîné des dommages probablement importants lors de l'effondrement », a expliqué un ingénieur de la firme SOCONEX, spécialisée en réfection de structures de béton, Normand Tétreault.

La RIO prédit maintenant que les stationnements seront reconstruits pour le début 2013, mais elle reconnaît que l'évaluation de l'ampleur des travaux n'est pas terminée. En attendant, le stationnement est privé de 800 de ses 4200 places.

L'effondrement du 4 mars est survenu au cours de travaux d'agrandissement du stade de soccer Saputo. La présence d'un important amas de terre au-dessus du stationnement, dans le cadre des travaux au stade Saputo, est soupçonnée d'avoir joué un rôle dans l'effondrement.

La RIO a d'ailleurs déposé une première réclamation d'un million de dollars auprès du Complexe sportif Saputo, mais l'enquête est toujours en cours.

Avec les informations de Myriam Fimbry

PLUS: