NOUVELLES

L'OCI appelle à une action internationale contre l'incitation à la haine

20/09/2012 08:07 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

L'organisation de la coopération islamique (OCI) a appelé jeudi à une action mondiale contre l'incitation à la haine après la diffusion d'un film islamophobe et de caricatures de Mahomet.

Dans un communiqué, le chef de l'OCI, Ekmeleddin Ihsanoglu, a invité les dirigeants politiques et religieux dans le monde à "faire front commun contre les fanatiques et les extrémistes impliqués dans la déstabilisation de la paix et la sécurité mondiales en attisant l'incitation à la haine religieuse".

Il a averti que la publication mercredi de caricatures de Mahomet par le journal satirique français Charlie-Hebdo est de nature à "exacerber la crise et la violence", provoquées par le film islamophobe "L'innocence des musulmans".

"Il est temps pour la communauté internationale de prendre au sérieux les implications dangereuses du discours de haine (...) et de barrer la route à ceux qui se cachent derrière la liberté d'expression", a-t-il ajouté.

Il s'est élevé contre "un abus délibéré, motivé et systématique de cette liberté, qui constitue un danger clair pour la paix, la sécurité et la stabilité aux plans régional et international".

Le secrétaire général de l'OCI a en outre appelé "les musulmans dans le monde entier à faire preuve de retenue en ces moments difficiles".

Pour sa part, la commission indépendante permanente des droits de l'Homme, relevant de l'OCI, a dénoncé "une vaste campagne anti-musulmane visant non seulement à heurter les sentiments des musulmans mais aussi à déformer la vraie image de l'islam, provoquant une recrudescence (..) de l'intolérance".

Dans un communiqué, elle a souligné "l'urgence pour tous les Etats d'honorer pleinement leurs obligations en matière de législation internationale sur les droits de l'Homme pour interdire toute forme d'appel à la haine nationale, raciale ou religieuse".

La publication par Charlie-Hebdo de caricatures de Mahomet a provoqué de nouvelles protestations dans le monde musulman, après la vague de violences anti-américaines suscitée par le brûlot dénigrant le prophète Mahomet "L'innocence des musulmans", et qui a fait plus de 30 morts dans plusieurs pays.

bur/tm/cnp

PLUS:afp