NOUVELLES

L'industrie minière a contribué à plus 1,3 milliard de dollars aux revenus du Québec et du Canada

20/09/2012 05:04 EDT | Actualisé 19/11/2012 05:12 EST

Le regroupement Minalliance a dévoilé le bilan d'une étude sur la contribution de l'industrie minière à la fiscalité et à l'économie du Québec et du Canada. Selon la firme Deloitte, les droits miniers, les taxes et l'impôt des minières et de leurs employés ont dépassé 1,3 milliard de dollars en 2010.

En incluant les droits miniers, les sociétés de ce secteur ont payé 40 % d'impôts en 2010 tandis que les autres entreprises versaient 30 %.

Le président de Minalliance, Normand Champigny, se défend bien de mettre de la pression sur le nouveau gouvernement dont l'un des engagements est de rehausser les droits miniers : « Nous étions en position d'avoir les données disponibles en juillet, mais sachant la tenue de la campagne électorale, on a préféré attendre maintenant pour dévoiler les résultats de l'étude », précise-t-il.

Près de 20 000 emplois directs dépendent des mines, des chantiers et de l'exploration, et autant pour les fournisseurs.

En 2010, les impôts des employés, les taxes de vente et autres ont rapporté 1 milliard de dollars.

Selon l'enquête de Deloitte, malgré la baisse du marché, les contributions atteindront 1,5 milliard de dollars en 2015, avec 60 000 emplois.

Baisse du prix du fer

Normand Champigny note toutefois un ralentissement du marché pour les métaux, notamment pour le fer. « Par contre, la plupart des analystes dans le secteur, tant au Québec qu'ailleurs, estiment que la tendance à long terme demeure positive », indique-t-il.

L'industrie invoque la stabilité des règles fiscales pour l'aider à réaliser des investissements de près de 10 milliards par an à moyen terme au Québec, dont une bonne part sur la Côte-Nord.

D'après un reportage de Louis Garneau.

PLUS: