NOUVELLES

Le Grand Prix de Singapour pourrait être le point tournant de la saison

20/09/2012 12:42 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

SINGAPOUR - Le Grand Prix de Singapour pourrait mettre fin à la domination récente de McLaren et même être le point tournant de la saison, selon le meneur au classement des pilotes Fernando Alonso et l'aspirant Mark Webber.

McLaren a remporté les trois dernières courses, mais Ferrari et Red Bull espèrent que les caractéristiques du circuit qu'on retrouvera à Singapour ce week-end, ainsi que ceux qui suivront au cours des prochaines semaines, annuleront les avantages affichés depuis quelque temps par McLaren.

«Il est vrai que les McLaren sont en très bonne forme et sont les favoris en vertu des deux ou trois derniers résultats, mais c'est à nous de nous améliorer et de voir ce que nous pouvons faire», a déclaré Alonso.

Les dirigeants de Ferrari ont encerclé les dates des Grands Prix de Singapour et des deux courses qui suivront — au Japon et en Corée du Sud — car ils estiment qu'il s'agira de la séquence-clé de la saison.

«Pendant ce voyage de trois courses, notre objectif est de remporter des grands prix et d'augmenter notre avance, a indiqué le pilote espagnol. Il y a 75 points sur la table, alors nous devons maximiser cette occasion.»

Le pilote Ferrari a une confortable avance de 37 points au sommet du classement même s'il n'a signé aucune victoire depuis le Grand Prix d'Allemagne. Il a reconnu qu'il savoure bien cette position privilégiée.

«Il n'y a pas de pression du tout, a affirmé Alonso. Il y a cinq ou six aspirants au championnat et il reste sept courses à disputer. Ce sera serré jusqu'à la dernière course mais je suis probablement le seul qui peut se permettre une erreur ou un retrait de la course. Les autres ne le peuvent pas.»

L'un de ceux-là est Webber, dont la position au classement a faibli depuis sa victoire au Grand Prix de Grande-Bretagne. Il n'a récolté que 16 points lors des quatre dernières courses.

Une victoire en fin de semaine le remettrait en bonne position, et l'Australien estime que le passage des circuits européens aux tracés plus sinueux d'Asie pourrait changer l'équilibre des forces puisqu'il faudra un plus grand appui aérodynamique pour bien faire.

«Nous allons retrouver les réglages que nous allons garder jusqu'à la fin de la saison, a indiqué Webber. Ça va changer l'ordre des choses au chapitre de la hiérachie qu'on retrouve chez les écuries, et c'est là un état de fait qui risque de nous faire plaisir... Mais il reste à voir à quel point les choses vont changer.

«Nous agissons en ce moment comme si nous étions à des funérailles, mais reste que nous menons au classement des constructeurs, a noté Webber. C'est très serré. Je serais très surpris que ce soient les mêmes qui dominent chacune des trois ou quatre prochaines courses.»

Quand on lui a demandé s'il croyait que McLaren pourra réussir à prolonger sa sérieuse victorieuse, Webber a rétorqué: «Voyons voir comment ils feront sur les pistes où l'appui aérodynamique doit être élevé».

McLaren l'a quand même emporté au Hungaroring, et Jenson Button s'est dit d'avis que le circuit serré de Singapour ne réduira pas les chances de victoire des siens.

«La voiture a bien fonctionné en Hongrie et à Hockenheim, où le niveau d'appui aérodynamique nécessaire est élevé, a déclaré Button. Il n'y a aucune raison qui nous empêchera de rivaliser à nouveau avec les meilleurs ici.»

PLUS:pc