NOUVELLES

Le fédéral critiqué pour une concession accordée à une entreprise en difficulté

20/09/2012 05:59 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

OTTAWA - Le gouvernement fédéral est critiqué pour avoir vendu à rabais des concessions pétrolières pour l'exploration du sous-sol de la mer en Arctique à une petite entreprise britannique qui dispose de peu de ressources.

Le député néo-démocrate Dennis Bevington estime que le ministre des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien John Duncan n'aurait jamais dû autoriser la vente de 9000 kilomètres carrés sous la mer de Beaufort à Franklin Petroleum.

Des documents de la Grande-Bretagne révèle que la société a environ 200 $ en banque et une valeur nette de moins 32 000 $.

Le président de Franklin Paul Barrett ne possède pas d'expérience en forage dans l'Arctique et son ancienne entreprise produisait environ 200 barils de pétrole par jour.

M. Barrett a obtenu six lots en promettant d'effectuer du travail d'une valeur de 7,5 millions $, un montant qui ne constitue qu'une infime portion des fonds nécessaires pour accomplir quoi que ce soit dans le nord.

Un observateur de cette industrie, Paul Ziff, a déclaré que le gouvernement devrait mieux choisir et mieux connaître ses soumissionnaires et ce, particulièrement en Arctique, dont l'environnement est fort fragile.

PLUS:pc