NOUVELLES

Irak: Najaf ferme ses pistes à Gulf Air "en solidarité avec les Bahreïnis"

20/09/2012 09:51 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

La province de Najaf, lieu de pèlerinage chiite dans le centre de l'Irak, a décidé jeudi d'interdire l'aéroport de la ville à la compagnie bahreïnie Gulf Air "en solidarité avec le peuple de Bahreïn", pays traversé par un mouvement de contestation animé par les chiites.

Après une pause d'un an et demi, un appareil de la compagnie nationale de Bahreïn a atterri jeudi à Najaf, qui accueille chaque année plusieurs millions de pèlerins chiites venus du monde entier.

Mais après le débarquement des 40 passagers, la commission locale de supervision de l'aéroport "a décidé d'interdire à la compagnie Gulf Air de se poser à Najaf en solidarité avec le peuple de Bahreïn, victime de la répression des autorités", selon un communiqué.

Cette décision "est une protestation contre les pratiques inhumaines auxquelles les Bahreïnis sont soumis", a souligné Mohammed al-Khouzaï, porte-parole du gouvernement de la province de Najaf.

La mesure "est en vigueur jusqu'à nouvel ordre et évoluera selon la situation", a-t-il ajouté.

Le royaume de Bahreïn est secoué depuis février 2011 par un mouvement de contestation animé par les chiites, majoritaires dans la population, qui réclament une monarchie constitutionnelle dans ce pays dirigé par une dynastie sunnite.

Sollicité par l'AFP, le ministère irakien des Transports n'était pas joignable dans l'immédiat.

str-ak/gde/fc

PLUS:afp