NOUVELLES

Grèce: les transports publics sont en grève

20/09/2012 05:54 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

ATHENES, Grèce - Les employés des transports publics grecs se sont joints jeudi à la grève contre les nouvelles mesures d'austérité du gouvernement, réclamées par les bailleurs internationaux d'Athènes.

Les services de métro, tramway et bus étaient interrompus pour 24 heures jeudi dans la capitale grecque et sa banlieue.

Les magistrats et médecins des hôpitaux publics ont entamé leur mouvement de protestation cette semaine, refusant la plupart des cas. Les impôts devraient se joindre à la grève vendredi.

Le premier ministre conservateur Antonis Samaras reçoit à nouveau les responsables des partis soutenant la coalition, pour évoquer la demande de la troïka, constituée de l'Union européenne, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI).

La troïka exige qu'Athènes réduise son déficit budgétaire de plus de 11,5 milliards d'euros sur deux ans, en échange de la poursuite des versements dans le cadre des deux plans de sauvetage de plus de 200 milliards d'euros destinés à éviter une faillite de la Grèce. Cela devrait déboucher sur des réductions de salaires et de retraites.

PLUS:pc