NOUVELLES

GP de Singapour - Le Grand Prix 2011 en bref

20/09/2012 06:00 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

Grand Prix de Singapour, 14e des 19 manches de l'édition 2011 du Championnat du monde de Formule 1, couru de nuit sur le tracé urbain de Marina Bay, au coeur de la cité-Etat, le 22 septembre 2011:

Distance: 61 tours de 5,071 km soit 309,316 km

Temps: chaud et humide

Meilleur temps absolu des qualifications: Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) 1:44.381 en Q3 (moyenne: 174,963 km/h)

Pole position: idem

Grille de départ:

1re ligne:

Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)

Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault)

2e ligne:

Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes)

Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes)

Podium:

1. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault), les 309,316 km en 1 h 59:06.757

(moyenne: 155,810 km/h)

2. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) à 1.737

3. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) à 29.279

Meilleur tour en course: Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) 1:48.454 au 54e tour

Leaders successifs: Vettel du 1er tour à l'arrivée

Championnats du monde:

Pilotes: 1. Vettel (GER) 309 pts; 2. Button (GBR) 185 pts; 3. Alonso (ESP) 184 pts; 4. Webber (AUS) 182 pts; 5. Hamilton (GBR) 168 pts; 6. Massa 84 pts; 7. Rosberg (GER) 62 pts, 8. Schumacher (GER) 52 pts; etc.

Constructeurs: 1. Red Bull 491 pts, 2. McLaren 353 pts, 3. Ferrari 268 pts; 4. Mercedes 114 pts, 5. Lotus-Renault 70 pts; 6. Force India 48 pts; 7. Sauber 36 pts; 8. Toro Rosso 29 pts; etc.

La course: Vettel (Red Bull), parti en pole position et leader de bout en bout, remporte son 9e GP de la saison, grâce à une voiture très efficace sur les bosses du circuit de Marina Bay, devant Button (McLaren), parti de la 3e place sur la grille, et Webber (Red Bull), ce qui permet au jeune Allemand de compter 124 points d'avance sur Button, son nouveau dauphin au Championnat, et de faire un grand pas vers le titre. Webber et Alonso (Ferrari), 4e, sont désormais hors-course pour le titre. Hamilton (McLaren) termine 5e après avoir animé toute la course. Après un mauvais départ, le Britannique, qui avait dépassé les deux pilotes Mercedes, Schumacher et Rosberg (7e) en début de course, a ensuite touché la Ferrari de Massa (9e), brisant son aileron avant et crevant un pneu du Brésilien. Les deux passages successifs par les stands, l'un pour changer l'aileron, l'autre pour purger une pénalité causée par l'accident (sa 5e en 14 courses cette saison), l'ont plongé en fond de classement, duquel il est ressorti, en accumulant les dépassements, pour remonter jusqu'à la 5e place. Di Resta (Force India) termine 6e, deux places devant son coéquipier Sutil (8e), et Pérez (Sauber) prend le point de la 10e place.

dlo-jf/nip

PLUS:afp