NOUVELLES

Egypte: réouverture du Serapeum de Saqqarah, vaste nécropole du dieu Apis

20/09/2012 09:53 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

Le Serapeum de Saqqarah, vaste nécropole souterraine dédiée au dieu taureau Apis, a rouvert jeudi après onze ans de fermeture qui ont permis une profonde rénovation de cet important site de l'ère pharaonique, situé à quelques dizaines de km au sud du Caire.

Le Serapeum, dont les origines remontent à quelque 1.400 ans avant JC, sous la XVIIIème dynastie, fut découvert en 1851 par l'égyptologue français Auguste Mariette, fondateur du premier service des antiquités égyptiennes.

Il se présente sous forme de vastes galeries souterraines dans lesquelles sont disposées les tombes de granit d'une trentaine de taureaux incarnant Apis, accompagnées de stèles dont les inscriptions fournissent d'innombrables renseignements sur les règnes sous lesquels ont vécu ces animaux sacrés.

Le Serapeum de Saqqarah avait été fermé en 2001 en raison de la forte dégradation des lieux provoquée par des infiltrations d'eau et des mouvements de terrain. Sept années de travaux ont été nécessaires pour le consolider et le rénover avant de pouvoir le rouvrir aux visiteurs.

Le secrétaire d'Etat aux Antiquités, Mohamed Ibrahim, a indiqué à cette occasion que l'Egypte travaillait à l'ouverture au public d'autres sites pharaoniques, avec l'espoir de relancer l'industrie touristique, très affectée depuis un an et demi par l'instabilité politique dans le pays.

"L'Egypte ne s'est pas arrêtée de travailler après la révolution" qui a mis fin au régime de Hosni Moubarak en février 2011, a-t-il déclaré.

"Cette ouverture doit être suivie par celle d'autres" sites, a ajouté le responsable. "Nous espérons que cela contribuera à relancer le tourisme national et international en Egypte".

ra-cr/iba/feb

PLUS:afp