NOUVELLES

Des sanctions des É.-U. sont réclamées par l'époux d'une membre des Pussy Riot

20/09/2012 05:13 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

WASHINGTON - Le mari d'une des chanteuses du groupe punk russe Pussy Riot — toujours emprisonnées —, réclament des sanctions économiques américaines à l'endroit des autorités russes qui ont poursuivi les musiciennes.

Petya Verzilov a rencontré jeudi des législateurs américains et leurs assistants, qui participent à l'élaboration d'un projet de loi visant à associer le geste des autorités russes à une violation des droits de la personne. Petya Verzilov est marié à Nadia Tolokonnikova.

Les membres du groupe rock ont été condamnés en août à deux ans de détention pour avoir présenté une chanson jugée irrévérencieuse à l'endroit du président russe Vladimir Poutine, dans la cathédrale de Moscou.

Petya Verzilov a dit espérer que le projet de loi puisse servir à exercer des pressions sur la Russie pour qu'elle libère son épouse et les autres membres du groupe. Des gestes comme la fermeture des comptes de banque pourraient inquiéter les autorités, selon lui.

PLUS:pc