NOUVELLES

Voici les points saillants des données du recensement de 2011 sur la famille

19/09/2012 08:58 EDT | Actualisé 19/11/2012 05:12 EST

OTTAWA - Voici les points saillants des données du recensement de 2011 concernant les familles et les ménages:

— En 2011, on comptait 9 389 700 «familles de recensement», une hausse de 5,5 pour cent par rapport à 2006. Une famille de recensement peut être un couple marié ou vivant en union libre — avec ou sans enfant —, ou un parent seul vivant avec au moins un enfant.

— Pour la première fois, on dénombre plus de couples en union libre (16,7 pour cent) que de familles monoparentales (16,3 pour cent).

— Les mariages entre conjoints de même sexe, légalisés en 2005, ont presque triplé entre 2006 et 2011, alors que le nombre de couples formés par des individus du même sexe a augmenté de 42,4 pour cent.

— Le nombre de couples vivant en union libre a bondi de 13,9 pour cent entre 2006 et 2011, comparé à 3,1 pour cent pour les couples mariés à la même période. Le Québec est la province où l'on compte le plus de couples en union libre, alors que 31,5 pour cent des couples québécois vivent hors mariage.

— Le nombre de pères à la tête d'une famille monoparentale au Canada a augmenté de 16,2 pour cent, comparé à une hausse de six pour cent des mères monoparentales. Malgré cela, huit familles monoparentales sur 10 ont à leur tête une femme.

— Pour la toute première fois, Statistique Canada a compilé des données sur les familles recomposées, qui comptent pour 12,6 pour cent des familles. C'est au Québec que l'on retrouve le plus de familles recomposées, soit 16,1 pour cent des couples avec enfants.

— Statistique Canada a dénombré 29 590 enfants de 14 ans et moins vivant dans des familles d'accueil (0,5 pour cent).

— Le nombre de couples vivant sans enfant sous leur toit (44,5 pour cent) a continué de dépasser ceux qui vivent avec des enfants à la maison (39,2 pour cent).

PLUS:pc