NOUVELLES

Un ingénieur de la Bourse de Chicago plaide coupable d'espionnage industriel

19/09/2012 06:32 EDT | Actualisé 19/11/2012 05:12 EST

Un ex-ingénieur du groupe CME, qui gère la Bourse de Chicago, a admis avoir volé des secrets industriels pour créer une plateforme boursière électronique en Chine, a annoncé mercredi le département américain de la Justice.

Chunlai Yang, 49 ans, a reconnu avoir téléchargé plus de 10.000 documents informatiques contenant des codes-sources du CME qui représentaient l'essentiel des systèmes opérationnels de la plateforme électronique Globex, filiale du CME, qui permet d'acheter et vendre à distance des produits sur le CME, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Selon le gouvernement américain, la perte potentielle du CME est estimée entre 50 et 100 millions de dollars.

M. Yang, dont le ministère de la Justice ne précise pas la nationalité, a plaidé coupable de vol de secrets professionnels et risque en théorie jusqu'à 10 ans de prison et 500.000 dollars d'amende mais le fait de plaider coupable pourrait réduire sa peine à 6 ou 7 ans de prison.

Il était entré chez CME en 2000 et était l'un des principaux ingénieurs informatiques du groupe au moment de son arrestation. Il était en charge de l'écriture de codes informatiques et avait accès aux programmes de logiciels soutenant la plateforme Globex.

Selon le communiqué, il travaillait parallèlement à la création d'une plateforme boursière à Zhangjiagang, dans l'est de la Chine.

ved/sl/mdm

PLUS:afp