POLITIQUE

Richard Henry Bain téléphone à CJAD

19/09/2012 04:25 EDT | Actualisé 19/11/2012 05:12 EST
Agence QMI

MONTRÉAL - Le présumé responsable de la tuerie qui a mis fin aux célébrations du Parti québécois le soir de l'élection du 4 septembre, Richard Henry Bain, a donné des entrevues téléphoniques depuis la prison mercredi.

Alors que la nouvelle première ministre Pauline Marois s'apprêtait à présenter ses ministres, la station de radio CJAD rapportait mercredi après-midi avoir reçu un appel de l'accusé. Appelant de l'infirmerie de la prison Rivières-des-Prairies, où il est détenu, il a notamment fait valoir que la ville de Montréal devrait se séparer du reste de la province.

CJAD a annoncé avoir discuté avec Richard Henry Bain pendant une demi-heure, mais la station de radio a choisi de ne diffuser qu'un court extrait de la conversation, dans lequel Bain suggère de faire de Montréal une province. La station anglophone a précisé que Bain avait fait cet appel sans que son avocat ne soit au courant.

Du côté francophone, la station NRJ a elle aussi indiqué avoir reçu un appel de Bain. Elle a diffusé un extrait dans lequel il exprime cette fois un désir différent pour Montréal. L'accusé y explique que les Montréalais doivent «vraiment prendre le contrôle de leur île et former un nouveau parti municipal». Il aurait refusé de répondre à toute question par rapport aux événements survenus au Métropolis, se contentant de dire que «c'est la vie», et qu'il n'est pas possible d'en dire davantage.

Richard Henry Bain fait face à 16 accusations, dont celle de meurtre prémédité, en lien avec la fusillade survenue à quelques mètres seulement de l'endroit où la première ministre élue Pauline Marois prononçait son discours de victoire.

Il est détenu en attendant la suite des procédures judiciaires le 11 octobre prochain.

INOLTRE SU HUFFPOST

Attentat contre Pauline Marois
Alerte au Métropolis: un homme armé arrêté