NOUVELLES

Printemps arabe: Ryad a versé 3,7 milliards de dollars d'aide depuis 2011 (FMI)

19/09/2012 12:36 EDT | Actualisé 19/11/2012 05:12 EST

L'Arabie Saoudite a jusqu'à présent déboursé 3,7 milliards de dollars d'aide aux pays de la région touchés par le printemps arabe, sur les 17,9 milliards que le royaume s'est au total engagé à leur verser depuis début 2011, selon des données publiées par le FMI.

Premier exportateur de brut au monde, l'Arabie Saoudite a profité de la hausse de ses revenus pétroliers "pour soutenir d'autres économies de la région" et répondre "aux problèmes sociaux", note le Fonds monétaire international dans son rapport sur l'économie du pays.

Au 1er juin, Ryad avait ainsi déboursé 1,5 milliard de dollars d'aide en faveur de l'Egypte sur un total de 4 milliards promis, selon les données du ministère saoudien des Finances reprises dans ce rapport.

Des aides d'un montant de 1,4 milliard de dollars ont également été versées au Yémen, sorti exsangue d'une année de contestation qui a abouti au départ du président Ali Abdallah Saleh.

L'Arabie Saoudite s'est engagée au total à soutenir le pays à hauteur de 3,6 milliards, selon les données du rapport.

Egalement théâtre de manifestations, la Jordanie a, elle, reçu sous différentes formes 1,6 milliard de dollars d'aide sur les 2,6 promis.

Certains pays de la région étaient en revanche au 1er juin en attente des versements promis par Ryad. Bahreïn et le sultanat d'Oman espèrent conjointement 5 milliards de dollars d'aide, le Maroc 1,2 milliard et la Tunisie 750 millions.

Dans le sillage du printemps arabe, le G8 avait en mai 2011 annoncé un plan d'aide de 40 milliards de dollars pour les pays de la région, dont une "dizaine de milliards" devaient être à la charge des monarchies du Golfe.

jt/sl/are

PLUS:afp