NOUVELLES

Peine de mort: 60 exécutions depuis début 2012 en Arabie saoudite

19/09/2012 04:40 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

Un Pakistanais condamné à mort pour trafic de drogue a été décapité au sabre mercredi dans la ville sainte de Médine, ce qui porte à 60 le nombre d'exécutions en Arabie saoudite depuis le début de l'année.

Dans un communiqué, le ministère saoudien de l'Intérieur a précisé que ce Pakistanais, Bashir Khamis Ahmad, a été condamné pour avoir tenté d'introduire dans le royaume de l'héroïne transportée dans des capsules qu'il avait ingurgitées.

Cette décapitation porte à 60 le nombre d'exécutions en Arabie saoudite ces neuf derniers mois selon un décompte de l'AFP à partir de communiqués du ministère de l'Intérieur.

En 2011, au moins 76 condamnés à mort avaient été exécutés dans le royaume, selon un décompte de l'AFP, tandis qu'Amnesty International estime que le pays a procédé à au moins 79 exécutions pendant cette période.

Le viol, le meurtre, l'apostasie, le vol à main armée et le trafic de drogue sont passibles de la peine capitale en Arabie saoudite, qui applique de manière stricte la charia (loi islamique).

aa/mh/cnp

PLUS:afp